Gaza – Le massacre impérialiste se poursuit

par

Déclaration du BIPR, organisation principalement constituée de Battaglia comunista en Italie. [Source: ici]

http://www.leftcom.org/files/images/2009-01-03-gaza.preview.jpg

Jusqu’à présent, l’opération militaire israélienne dite «Opération plomb durci» a causé environ 500 morts, dont un bon nombre de civils et 2000 blessés, pour la moitié dans un état grave. C’est une boucherie qui a eu peu de précédents dans le conflit interminable du Moyen-Orient. La réaction féroce des Israéliens aux lancements de roquettes Qassam et Katioucha par le Hamas après 18 mois d’isolement économique et politique a inexorablement tout détruit et tout tué. Le lancement de roquettes a servi de prétexte pour exécuter l’opération qui avait déjà été préparée et planifiée jusque dans les moindres détails. Elle fut effectuée avec une très grande détermination en utilisant des armes nouvelles et sophistiquées. L’opération semble ne pas avoir d’objectifs spécifiques, mais en fait, elle poursuit plusieurs buts. Certains sont anciens, d’autres nouveaux.

  1. Avec cette action, le gouvernement de Jérusalem tente d’en finir avec le Hamas. Pas tant parce que ce faisant il éliminera son adversaire le plus intransigeant parmi les Palestiniens nationalistes (il est beaucoup plus aisé de discuter avec l’accommodante Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas), mais parce que cela réduirait la capacité d’action de la Syrie et de l’Iran, qui restent les plus importants ennemis d’Israël dans les rivalités impérialistes au Moyen-Orient. À Gaza, les ambitions impérialistes régionales de la Syrie et de l’Iran soutiennent le Hamas, qui est financé et approvisionné par Damas et Téhéran. Ces derniers espèrent une nouvelle humiliation israélienne comme celle qui lui a été infligée par leurs autres protégés, le Hezbollah au Liban en 2006.
  2. Avec cette opération militaire et la crise diplomatique et politique conséquente qu’elle a provoquée dans tout le monde arabe, Israël a mis fin à ses discussions avec la Syrie au sujet de la restitution des Hauteurs du Golan. Ces négociations venaient à peine de débuter après des années de refus total de discussion. Pour Israël, les Hauteurs du Golan ont une double utilité. Elles sont stratégiquement essentielles au contrôle des frontières syriennes et libanaises et elles sont dotées d’avantages économiques tels que l’approvisionnement en eau et des terres cultivables.
  3. De plus, la crise de Gaza permet au gouvernement de Jérusalem de tenter de forcer le nouveau Président Obama devant des faits établis, même si celui-ci a déjà déclaré qu’il appuie l’allié historique des États-Unis. Cela en dit beaucoup sur la volonté de la nouvelle administration de poursuivre son rôle impérialiste dans la région extrêmement importante du Moyen-Orient et sur les intentions d’Israël de souligner le rôle stratégique qu’elle joue contre l’Iran et la Russie dans le «Grand Jeu» en Asie centrale pour le contrôle et l’exploitation des réserves de gaz et de pétrole.
  4. L’Union européenne, et particulièrement la France, bénéficie de cette situation critique en se réintroduisant d’abord diplomatiquement, puis économiquement dans une région d’où elle avait été écartée il y a plusieurs années. Les solutions négociées n’ayant aucun effet, la crise économique mondiale ne peut qu’accélérer et intensifier de tels épisodes. La logique des conflits armés et de la guerre est à l’ordre du jour du Liban aux Territoires occupés, de la Géorgie à la Tchétchénie et du Moyen-Orient au Caucase. Les enjeux dépassent la vendetta nationaliste entre Israël et la Palestine ou entre la Russie et la Géorgie pour le contrôle de l’Ossétie du Sud. Le combat a pour objectif une redéfinition des relations de pouvoir entre les grands et les petits impérialismes face à la crise mondiale.

Pendant ce temps, la population civile palestinienne et le prolétariat en paie le prix. Aussi longtemps que les masses se soumettent aux intérêts de l’intégrisme religieux bourgeois et aux stratégies des forces impérialistes, quelles soient grandes ou petites, elles n’auront d’autres perspectives que de servir d’agneaux sacrificiels et être massacrées. C’est l’obstacle principal à la reprise de la lutte des classes. Soit les masses arabes — aujourd’hui, c’est le tour des Palestiniens et des Palestiniennes, demain cela pourrait être celui de n’importe quel prolétariat de la région ayant la mauvaise fortune d’être au centre des intérêts impérialistes — prennent la voie de la lutte des classes, soit de terribles épisodes comme celui-ci sont destinés à se répéter et devenir plus dévastateurs avec l’aggravation de la crise internationale. Aujourd’hui, plus que jamais, le capitalisme moribond ne peut produire que des crises, davantage de sacrifices pour les travailleurs et les travailleuses, une faim croissante, la pauvreté et la guerre, dans le but de se préserver un avenir. Le futur du prolétariat arabe dépend de son rejet de la politique du sacrifice et la lutte impitoyable contre ses bourgeoisies respectives, quelles que soient les idéologies avec lesquelles elles se drapent : laïque, progressiste, populiste ou intégriste. Il doit se baser sur le défaitisme révolutionnaire contre toutes les guerres, quels que soient leurs justifications ou leurs origines. C’est ce que nous enseigne tragiquement le sacrifice horrible du prolétariat de Gaza.

Le Bureau International pour le Parti Révolutionnaire, janvier 2009

autres langues:

About these ads

Tags:

2 Réponses to “Gaza – Le massacre impérialiste se poursuit”

  1. statements on gaza Says:

    Statements on Gaza

    * Democracia comunista (Spain): http://democraciacomunista.blogspot.com/2008/12/ante-el-genocidio-del-pueblo-palestino.html
    * IBRP (mostly Battaglia comunista, Italy): http://socialist-blogs-news.blogspot.com/2009/01/gaza-massacre-goes-on.html
    * Left Worker-communist Party of Iraq: http://maryamnamazie.blogspot.com/2008/12/stop-genocide-perpetrated-by-israeli.html
    * SPGB: http://socialist-blogs-news.blogspot.com/2008/12/conflict-in-gaza.html & http://www.worldsocialism.org/spgb/indexfparticle.html#peace
    * UPC (France) : http://communisme.over-blog.org/article-26460348.html
    * US Communist League: http://socialist-blogs-news.blogspot.com/2009/01/gaza-us-communist-league-statement.html
    * Worker-communist Party of Iraq – UK orga: http://socialist-blogs-news.blogspot.com/2009/01/no-to-israels-terror-and-aggression-no.html
    * Worker-communist Party of Iran: http://maryamnamazie.blogspot.com/2009/01/we-condemn-mass-murder-of-people-of.html
    * Le Prolétaire (bordiguiste): http://www.pcint.org/01_Positions/01_01_fr/090104_israel-bourreau.htm

    —-
    Traduction de la déclaration du PCOI d’Iran par le CCI-T:

    Nous condamnons le meurtre de masse du peuple de Gaza par le régime israélien.

    Depuis samedi matin, les forces israéliennes ont commencé des attaques larges et sans précédent contre les bâtiments et centres du Hamas à Gaza ville et dans les camps de réfugiés palestiniens, et ont détruit la vie de nombreux Palestiniens.
    Durant les raids aériens plus de cinquante centres dans la bande de Gaza ont été attaqués et des centaines de personnes ont été tuées ou blessées. Plusieurs centaines ont été tuées durant les attaques de dimanche. C’est une autre scène de meurtre de masse du peuple palestinien, particulièrement des résidents à Gaza, qui ont été pris entre les feux croisés d’un côté du terrorisme d’état d’Israël et de ses alliés occidentaux, et de l’autre, du Hamas et du terrorisme islamique.

    Après que le Hamas ait pris le pouvoir à Gaza, le gouvernement d’Israël a imposé des sanctions sur cette région – une action qui a été condamnée en tant que « crime contre l’humanité » partout à travers le monde. A la suite du refus du Hamas de renouveler le cessez-le-feu de six mois et sous le prétexte de représailles contre les attaques de roquettes du Hamas contre des villes israéliennes, l’armée israélienne a procédé à ces attaques atroces contre le peuple de Gaza. Le gouvernement d’Israël vise à améliorer ces chances de gagner les prochaines élections à travers une telle guerre sans merci criminelle. De l’autre côté, le Hamas continue ses tactiques terroristes et criminelles pour confirmer son rôle prééminent et pour acquérir d’autres avantages. La victime de ces tactiques est la population qui est dominée par des états et mouvements terroristes et criminels de part et d’autre.

    Le Parti Ouvrier-Communiste d’Iran (PCOI), avec tous ceux qui chérissent la liberté à travers le monde, condamne avec force les crimes du régime israélien et le meurtre de masse de Palestiniens innocents. Le PCOI condamne avec la même force le blocus de Gaza et la prise en otage de la vie des résidents de Gaza par le régime israélien. Ces attaques doivent être arrêtées et le blocus doit être levé immédiatement. Nous déclarons encore une fois que les politiques inhumaines du gouvernement israélien doivent être stoppées ; que les agissements des mouvements réactionnaires et islamistes doivent être éliminés de la vie des Palestiniens ; et qu’un état indépendant de Palestine sur un pied d’égalité avec les autres états doit être reconnu immédiatement.

    Parti Communiste-Ouvrier d’Iran,
    28 Décembre 2008.

  2. Israel Says:

    Je propose à chaque français manifestant criant "Nous sommes tous des palestiniens" de lui retirer sa carte d’identité française et lui offrir une identité palestinienne, l’amener à Gaza et donc l’encourager à être réellement solidaire avec cette cause. A mon avis, pas moins de 1% continuerait la route. Non ?

Les commentaires sont fermés.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 380 followers

%d bloggers like this: