L’essor et la chute du communisme

par

Traduction d’une note de lecture parue dans le Socialist standard de septembre 2009.

The Rise and Fall of Communism [L'essor et la chute du communisme]

par Archie Brown ( Bodley Head. 2009. £25)

Archie Brown, professeur à Oxford et expert sur le sujet, commence par définir ses mots. Par Communisme (avec un C majuscule), il entend ce qui existait en Russie et dans 14 autres pays et qui existe encore aujourd’hui à des degrés divers dans cinq d’entre eux (Chine, Vietnam, Corée du Nord, Cuba et Laos), caractérisé par la monopolisation du pouvoir par un parti communiste, organisé de façon rigide, hiérarchique et discipliné, la propriété étatique des principaux moyens de production et une économie dirigée de haut en bas. Par communisme (avec un petit c), il  définit «la société auto-administrée,  sans état, coopérative» que le Parti communiste avait proclamé comme objectif à long terme – et qui était l’objectif de Marx aussi (et aussi notre seul et immédiat objectif, même si nous préférons l’appeler le socialisme).

Ceci pris en considération, ce tome de 700 pages est un compte-rendu objectif de l’histoire et de la disparition en Europe des régimes communistes (ce que nous avions appelé capitalisme d’État) qu’il considère comme le fait marquant du 20° siècle. Malheureusement pour nous, communistes authentiques, en dehors de la douleur infligée aux travailleurs des pays concernés, ceux-ci ont traîné le nom du communisme (avec un petit c) dans la boue, rendant ainsi d’autant plus difficile la tâche de diffuser l’idée d’une société sans état, sans classes, sans argent comme l’alternative au capitalisme

ALB

About these ads

Tags:

Une Réponse to “L’essor et la chute du communisme”

  1. Aubert Says:

    …et c’est pas en baptisant "Communiste" l’ex-URSS et autres que l’on contribue à la compréhension de ce qui s’y est passé.

Les commentaires sont fermés.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 380 followers

%d bloggers like this: