1915-01 Lettres à Chliapnikov [Lénine]

A A. G. CHLIAPNIKOV

Cher ami, J’ai reçu (en même temps que Nadejda Constantinovna) une lettre de Kollontaï. Nous allons lui répondre.

On dirait que les lettres que je vous envoie se perdent ou prennent du retard : j’ai écrit plusieurs fois à Kobetsky. Renseignez-vous encore une fois. Nous avons reçu votre manuscrit, nous pensons l’insérer dans l’OC (ou le sortir en brochure)[*]. Voyez- vous le Golos ? Le tournant de Martov y est maintenant y est maintenant manifeste, —ainsi que les vains efforts d’Axelrod pour « concilier » (Martov et Südekum, c’est-à-dire Plékhanov) et à côté Trotski « contre » l’« amnistie » !

En voilà une salade ! Et ce sont eux qui nous taxent de « fractionnisme » (tandis qu’eux-mêmes se réconcilient avec les social-chauvins, au nom du fractionnisme !!). Quel vilain, quel ennuyeux spectacle !

Si vous allez à la conférence, soyez très prudent. Si vous prenez la parole, je vous conseille de répéter le discours de Stockholm, en y ajoutant que l’entrée des Belges et des Français au ministère est aussi une trahison (fût-ce avec des circonstances atténuantes). Sinon, on pensera que nous ne nous en prenons qu’aux Allemands par chauvinisme russe.

A mon avis, ce n’est pas la peine d’envoyer de compte rendu, ce serait déplacé.

Mais il faut envoyer pour information (seulement) et au nom de Litvinoff (Litvinoff , 76, High Street. 76, Hampstead, London, NW) une traduction complète

[*] Il s’agit du voyage de Chliapnikov en Russie. Celui-ci avait pour projet de se rendre d’abord en Angleterre, et d’y obtenir les papiers chez les réfugiés belges. Ce qui fait que la lettre de Lénine est accompagnée de la note suivante de N. (…) NC » En avril 1915, Chliapnikov partit pour l’Angleterre, d’où il passa en octobre 1915 en Russie, par la Norvège et la Suède ; il séjourna en Russie comme étranger. — P. 322.

[écrit entre le 20 janvier et le 1° février 1915]

 

Cher ami,

Nous vous envoyons du papier tamponné. Mais si vous devez en avoir à en tête, écrivez-nous et nous en commanderons chez l’imprimeur.

Je me suis renseigné sur les photographies des députés hier [*]. Elle ont déjà été commandées ici, et seront prêtes la semaine prochaine. Nous vous les enverrons.

Le No. 36 est sorti depuis longtemps et a été envoyé.

Le No. 37 est en cours d’impression.

Les instructions quant au nombre d’exemplaires devant être envoyés ont été transmises.

J’approuve entièrement vos projets sur les timbres pour les contributions, etc., etc. Pour ce qui concerne votre position, vous constaterez dans le N°36 que vous êtes le représentant officiel et plénipotentiaire du C.C. Je pense que c’est tout à fait clair. Il n’y a ni raison ni même possibilité que ça change, en tout cas jusqu’à ce qu’on aperçoive des changements en Russie. Je suis convaincu que vous avez écrit sincèrement, en dehors de toute, etc., et que vous m’écrirez tout aussi sincèrement au moindre problème (écrivez-moi en privé si vous préférez).

Golos a été fermé. Les gens de l’O.C. sont clairement pour la rupture. A Zurich Martov a été rejeté (par Martynov + Semkovski + les bundistes) un tournant à droite, vers la « paix » avec les Plékhanov et les Südekum. Les bundistes ont sorti le n°7 du Bulletin d’Information, qui fait pâle figure, il est entièrement pour la paix avec les Südekum (y compris Kautsky. En quoi est-il donc mieux que les Südekum ?)

Je vous souhaite de tout cœur de réussir dans votre travail difficile et vous remercie infiniment pour les nouvelles. Nous avons reçu les résolutions de Copenhague.

Votre Lénine

(Rédigé dans la deuxième quinzaine Conforme au manuscrit de janvier 1915 Expédié de Berne à Stockholm Publié pour la première fois en 1924, dans le Recueil Lénine II)

[*] Il s’agit des photographies des députés social-démocrates condamnés dans l’affaire de la fraction ouvrière social-démocrate de Russie à la Douma (en tenue de prisonniers), destinées à être vendues parmi les ouvriers suédois.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :