Iran: Chasse aux femmes « mal voilées »

by

La police iranienne publie une liste des «vices» à combattre

Agence France-Presse Téhéran, 12-11-07

La police iranienne a publié une liste des «vices» qu’elle combattra dans le cadre de sa campagne contre les «comportements portant atteinte à la sécurité de la société», et qui comprend notamment des violations du code vestimentaire islamique.

La liste, qui comprend la lutte contre les racketteurs et les trafiquants de drogue, s’étend en détail sur les habitudes vestimentaires jugées indécentes, rapporte lundi le quotidien conservateur Jomhouri Eslami.

Elle est rendue publique une semaine après que le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, eut engagé la police à poursuivre sa campagne visant à «élever le niveau de la sécurité dans la société», entamée en avril dernier.

La liste pointe du doigt «les vêtements inappropriés comme les manteaux et pantalons courts, serrés, fendus et transparents».

Elle interdit le port de bottes si elles ne sont pas recouvertes par un bas de pantalon et le port de chapeaux ou voiles «ne couvrant pas totalement les cheveux et le cou», ainsi qu’un «maquillage excessif allant à l’encontre de la chasteté publique».

La liste s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes, en interdisant «le port de vêtement de style occidental et d’insignes des groupes déviants», en référence par exemple à la mode rap ou baba-cool.

Les femmes, iraniennes comme étrangères, doivent porter le voile islamique depuis la révolution islamique de 1979. Mais ces dernières années, un relâchement des mœurs a été observé, notamment dans le port du voile.

La campagne actuelle est bien plus longue et plus stricte que les années précédentes. Malgré cela, un nombre significatif de femmes et jeunes filles restent «mal voilées».

***

Iran: Khamenei engage la police à poursuivre la campagne de «moralisation»

Agence France Presse Téhéran, 7-11-07

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a engagé la police à poursuivre avec fermeté la campagne de «moralisation» de la société, a rapporté mercredi l’agence officielle Irna.

«Les forces de l’ordre doivent éviter des campagnes provisoires et poursuivre avec fermeté le plan pour l’instauration de la sécurité (morale) dans la société», a déclaré le guide suprême lors d’une cérémonie à l’université de la police.

«Il faut que les objectifs de cette campagne soient atteints (…). La police doit faire son devoir sans tenir compte de la propagande hostile et des oppositions», a-t-il ajouté.

La police iranienne a lancé en avril une vaste campagne de moralisation de la société, en s’en prenant notamment aux femmes mal voilées, aux hommes ayant des vêtements ou des coiffures «à l’occidental», mais aussi aux délinquants.

La police de la province de Téhéran avait annoncé début septembre avoir délivré des avertissements à plus de 110.000 femmes mal voilées depuis le début de la campagne pour le respect des moeurs islamiques. (…)

Publicités

Étiquettes :


%d blogueurs aiment cette page :