Lettre à Jules Guesde (Engels, 1893)

by

Lettre d’Engels parue dans Le Socialiste du 1° mai 1893, citée en annexe dans L’introduction du marxisme en France (Dommanget, 1969). Jules Guesde fut élu par 6887 voix contre 6500 à ses deux adversaires réunis.

14 avril 1893

Mon cher Guesde,

Voici mon petit mot pour votre numéro de mai. Lafargue m’a dit que vous étiez souffrant; je vous souhaite un rétablissement rapide et complet.

Nous avons bien besoin de vous comme député de Roubaix. Il faut, cette fois, que nous réussissions à faire pénétrer au Palais-Bourbon une petite colonne compacte, qui établisse, une fois pour toutes, et sans que l’on puisse s’y méprendre, le caractère du socialisme français, de telle sorte que tous les éléments épars soient mis dans la nécessité de se rallier autour d’elle.

C’est seulement alors que les socialistes français reprendront dans le monde entier le rang qui leur est dû et la position imposante qu’ils occupent dans l’intérêt général.

Bien à vous.

Fr. Engels

Monument Jules Guesde à Roubaix

Publicités

Étiquettes :


%d blogueurs aiment cette page :