Crise: Les nouveaux « camarades »

by

Une revue de presse dédicacée aux militants qui continuent de se faire des illusions sur le bonapartisme d’Hugo Chavez.

Libération, 25-10-2008

Chavez: «le camarade» Sarkozy se «rapproche du socialisme»

«Sarkozy, tu es en train de te rapprocher du socialisme, bienvenu au club, ce sont des idées intéressantes», a lancé le Président vénézuélien, se référant aux positions défendues par Nicolas Sarkozy pour surmonter la crise.

Nicolas Sarkozy et Hugo Chavez, lors de sa visite à l’Elysée le 26 septembre dernier.

Nicolas Sarkozy et Hugo Chavez, lors de sa visite à l’Elysée le 26 septembre dernier. (REUTERS)

Le président vénézuélien Hugo Chavez a estimé hier que son homologue français Nicolas Sarkozy était en train de « se rapprocher du socialisme » et l’a invité à discuter de l’élaboration d’un « nouveau système » pour faire face à la crise financière.

S’adressant directement à Nicolas Sarkozy en l’appelant « camarade », le président vénézuélien a déclaré au cours d’une allocution transmise par la radio-télévision nationale: « Sarkozy, tu es en train de te rapprocher du socialisme, bienvenu au club, ce sont des idées intéressantes« .

Il se référait aux positions défendues par le président français pour surmonter la crise actuelle. « Sarkozy est un bon ami, mais lui, il est capitaliste« , et cependant « ses déclarations le rapprochent davantage de notre côté« , a poursuivi Hugo Chavez.

Pour le président vénézuélien qui veut promouvoir un « socialisme du XXIe siècle », il est « impossible de refonder » le capitalisme. Il faut créer « un système nouveau, avec des différences ici et là, mais il faut que ce soit quelque chose de nouveau. Nous l’appelons sans doute socialisme, (…) tu l’appelleras nationalisme, eh bien, discutons-en« , a lancé M. Chavez à l’adresse de son homologue français.

Nicolas Sarkozy « a déclaré que si on ne refondait pas le système capitaliste, il y aurait une révolution à l’échelle planétaire. Eh bien, Sarkozy, ici en Amérique latine une révolution s’est déjà produite il y a un certain temps« , a encore déclaré Hugo Chavez qui avait rencontré son homologue français au cours d’une visite officielle à Paris fin septembre.

Source AFP

Voir aussi:

Publicités

Étiquettes :

3 Réponses to “Crise: Les nouveaux « camarades »”

  1. Zitat des Tages - Hugo Chávez trifft den Beinahe-Sozialisten Nicolas Sarkozy und entdeckt Gemeinsamkeiten « Entdinglichung Says:

    […] Bataille socialiste Crise: Les nouveaux “camarades”considerations on self management, by henri simonLes principaux plans de suppressions d’emplois […]

    J'aime

  2. lucien Says:

    Comme le remarque notre ami Entdinglichung, c’est de l’ordre de « Bienvenue au club du capitalisme d’État » et non à celui du socialisme qu’il s’agit.

    J'aime

  3. davidbroder Says:

    Chavez has also described himself as a « Maoist »

    http://thecommune.wordpress.com/2008/11/09/chavez_maoist_sarkozy_socialist/

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :