Iran : Relaxer les syndicalistes emprisonnés

by

Ali Nejati, Feridoun Nikoufard, Mohammed Heydari Mehr, Ghorban Alipour et Jalil Ahmadi sont des dirigeants du Syndicat des travailleurs de la Compagnie Haft Tapeh de l’Industrie et des Plantations de Canne à Sucre à Shush, affilié à l’UITA.
Les 5 000 travailleurs de Haft Tapeh ont du recourir à des grèves à répétition au cours des deux dernières années pour faire respecter leurs droits fondamentaux et pour obtenir le paiement de leurs salaires. Ils ont été constamment harcelés, bafoués, voire arrêtés et fouettés sur la place publique pour celles et ceux soupçonnés de militantisme.
Le 20 décembre 2008, les cinq dirigeants ont été accusés d’agir « à l’encontre de la sécurité nationale » en raison de leur activité syndicale. Ils risquent de sévères peines de prison.

Campagne Labourstart lancée aujourd’hui: cliquez ici

[also in english nl de ]

Voir aussi:

Grève d’août 2008 des travailleurs de Haft Tapeh

Étiquettes :

3 Réponses to “Iran : Relaxer les syndicalistes emprisonnés”

  1. 6 TV International programme on the Iranian labour movement « La Bataille socialiste Says:

    […] Iran : Relaxer les syndicalistes emprisonnés (20-02-2009) […]

    J'aime

  2. Soutien aux syndicalistes de Haft Tapeh (Iran) « La Bataille socialiste Says:

    […] Iran : Relaxer les syndicalistes emprisonnés (02-2009) […]

    J'aime

  3. Liberté pour les leaders du syndicat du sucre en Iran ! « La Bataille socialiste Says:

    […] Iran : Relaxer les syndicalistes emprisonnés (02-2009) […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :