Appel du PCOI contre la répression en Iran

by

Source: site du CCI-T.

Cher amis !

Cette année nous avons eu un 1er mai exemplaire en Iran. C’était une grande victoire pour les travailleurs et le peuple. Ils ont montré leur pouvoir contre l’oppression islamiste brutale. Malgré la loi martiale non déclarée du régime, des douzaines d’organisations ouvrières A travers le pays ont célébré la fête du premier mai à Téhéran et dans d’autres villes dans une union qui n’avait pas été vue durant les 30 dernières années. Ils ont aussi publié une résolution nationale soulignant leurs demandes les plus immédiates et celles de la grande majorité du peuple en Iran. Cela, en soi, a été un grand acquis pour tout le peuple conduit par la classe ouvrière durant sa journée internationale.

Dans les premières heures du 1er mai la République Islamique d’Iran a exécuté Delara Darabi qui n’avait que 17 ans quand elle aurait commis le meurtre dont elle était accusée pour terroriser encore davantage la société. Cet assassinat d’enfant de la part des criminels au pouvoir en Iran a reçu une réponse internationale immédiate ; il a été largement relayé dans les médias du monde entier et a été condamné fermement par les organisations internationales et les institutions politiques. Suite à ce crime haineux, le régime islamique a attaqué brutalement le rassemblement public du 1er mai à Téhéran. Pour prendre le contrôle des rues et empêcher les célébrations du 1er mai le régime a mobilisé sa police et ses voyous paramilitaires (connus sous le nom de Bassidj) dans d’autres villes également. Cependant, malgré les lâches mesures de précaution du régime la fête du 1er mai a été célébrée de façon plus éclatante que jamais.

A Téhéran quelques deux mille personnes se sont rassemblées dès les premiers moments. Pour pouvoir empêcher l’augmentation continue du nombre de participants, la police et les forces paramilitaires ont bloqué le lieu du meeting et ont attaqué les manifestants avec des bâtons et du gaz lacrymogène. La police a battu de façon barbare et blessé de nombreux manifestants. Plus de 170 personnes, approximativement la moitié étant des femmes, ont été arrêtées et placées en garde à vue.

A Sanandaj, pour empêcher les célébrations du 1er mai, 5 leaders ouvriers ont été placés en détention jusqu’au soir du premier mai. La police a aussi arrêté 6 autres leaders ouvriers pendant les célébrations et les a placé en détention jusqu’au lendemain. Malgré tout cela les travailleurs ont réussi la fête de la journée du 1er mai.

Depuis ce jour les familles des détenus se sont rassemblées devant le tribunal à Téhéran tous les jours, demandant la remise en liberté de leurs proches. Grâce à cette mobilisation certains détenus ont été relâchés. Cependant, environ 130 d’entre eux, y compris des leaders et militants ouvriers connus sont toujours en détention.

La république islamique d’Iran a fixé des cautions extrêmement élevées pour la remise en liberté de ceux qui sont toujours détenus. Le régime cherche à soumettre les leaders et militants ouvriers dans le but d’affaiblir la capacité d’organisation et de protestation des travailleurs.

Cher amis !

Les ouvriers et le peuple en Iran ont besoin d’un soutien et d’une solidarité internationales pour acquérir leurs droits, ils comptent sur ce soutien. La République Islamique utilise l’arme de la peine de mort et exécute des enfants et de adolescents pour terroriser la société. Le peuple en Iran attend que vous condamniez ces atrocités. Ils attendent que vous condamniez la répression des travailleurs lors de la fête du premier mai. Ils attendent que vous utilisiez tout ce qui est en votre pouvoir pour faire pression sur le régime islamique afin d’obtenir la libération immédiate et sans conditions des détenus du 1er mai et de tous les leaders et militants ouvriers emprisonnés. Les représentants de la République Islamique d’Iran et les organisations prétendument ouvrières créées par le régime doivent être condamnés et expulsés de l’Organisation Internationale des Travailleurs pour leurs nombreux crimes contre les travailleurs et le peuple en Iran.

Longue vie à la solidarité internationale des travailleurs !

Salutations,

Khalil Keyvan

Secrétaire du Parti Communiste Ouvrier d’Iran (Organisation à l’étranger)

Jusqu’à présent les détenus suivants du 1er mai ont pu être identifiés :

1.Jafar Azimzadeh, 2.Shahpour Ehsani-Rad, 3.Bahram (Isa) Abedini, 4.Saeed Youzee, 5.Behrouz Khabbaz, 6.Younes Arjhang, 7.Maryam Mohseni, 8.Mohammad Ashrafi, 9.Laleh Mohammadi, 10.Sharif Mohammadi, 11.Afsaneh Azimzadeh, 12.Fatemeh Eqdami, 13.Fatemeh Shah-Nazari, 14.Mohammad Lotfi, 15.Masoud Loqman, 16.Qolamreza Khani, 17.Mansour Hayat-Qeybi, 18.Behnaz Farmanbar, 19.Parvaneh Qasemiyan, 20.Misam Jafarnejhad, 21.Amir Yaqoub-Ali, 22.Kaveh Mozzafari, 23.Jelveh Javaheri, 24.Alireza Saqafi, 25.Mohsen Saqafi, 26.Asadollah Pour-Farhad, 27.Alireza Firouzi, 28.Pourya Pishtazeh, 29.Taha Valizadeh, 30.Homa Ajhdarnia, 31.Hamid Khademi, 32.Eynollah Basiri, 33.Omid Shafiee, 34.Navid Yazdi, 35.Nasrin Alizadeh, 36.Sajjad Sabz-Alipour, 37.Aysan Zarfam, 38.Khoshbakht, 39.Ahmad Davoudi, 40.Mohammad Salimi, 41.Mohammad Ehsani, 42.Saleh Kia-abadi, 43.Hamid Yaqoub-Ali, 44.Sirous Fathi, 45.Maryam Mir-Bahari, 46.Maryam Yaminifar, 47.Mahmoud Hosseini, 48.Homayoun Jaberi, 49.Behnam Ebrahimzadeh, 50.Hamid Malakzadeh, 51.Sadeq Keyvan, 52.Ajhan Poursharifi, 53.Zanyar Ahmadi, 54.Behzad Khabbaz, 55.Mehdi Shandiz-Farahani, 56.Farajollah Saadi, 57.Najmeh Ranjbaran, 58.Ali Moaddab, 59.Saeed Sojoudi, 60.Hamid Qorbani, 61.Yekzad Zanganeh, 62.Asqar Yavari, 63.Qolamreza Rajabi

Voir aussi:

Le dernier numéro du bulletin en anglais du PCOI (mai 2009) est disponible en ligne au format pdf:

209Briefing1-1pdf

Étiquettes :

Une Réponse to “Appel du PCOI contre la répression en Iran”

  1. June 26 Says:

    Journée internationale d’action le 26 juin:

    Cliquer pour accéder à campaignguidelinesfr.pdf



    Global Solidarity Action Day June 26:
    http://socialist-blogs-news.blogspot.com/2009/06/iran-all-out-for-26-june-global.html

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :