Compte-rendu de la conférence de Houzan Mahmoud à Lyon

by

Houzan Mahmoud membre du Parti communiste ouvrier d’Irak et porte parole à l’étranger de l’Organisation pour la libération des femmes en Irak vit à Londres. Notre organisation, Union pour le Communisme, l’a invité, avec la FSE, samedi dernier (30 mai) pour nous parler de la situation en Irak.

En effet depuis l’élection de Barack Obama, les illusions parmi la population sont immenses. Certes ce président noir, charismatique et beau représente la fin du règne de « l’idiot » Bush mais il n’en reste pas moins le représentant des intérêts des classes dominantes qui continuent à faire du profit en Irak.

«Quand bien même les troupes d’occupation se retireraient du pays, l’occupation politique continuerait, avec un gouvernement de marionnettes au service des USA». Mais il n’en sera rien, puisque de nombreuses bases militaires américaines sont en construction. « Les annonces sur le retrait des troupes font partie de la guerre psychologique livrée à la population ».

« Notre organisation ne rejette pas par principe la lutte armée, c’est une question de contexte, l’Irak n’est plus dans une situation prérévolutionnaire après 6 ans d’occupation. Aujourd’hui nos regards se tournent plutôt vers l’Iran. Aujourd’hui, tout le monde est armé et se tire dessus, les milices réactionnaires font la loi. Si demain le peuple est en situation de mener une lutte armée progressiste, appuyée sur une mobilisation de masse, il saura le faire, comme il l’a déjà fait en 1991 au Kurdistan d’Irak. »

Houzan Mahmoud nous a expliqué les différentes actions menées par l’OLFI et le PCOI, entre autre, le 8 mars dernier, plus de 900 jeunes se sont rassemblées à Bagdad pour célébrer la journée des femmes. Les actions des travailleurs du pétrole contre la privatisation continuent.

« Aujourd’hui, nous travaillons parmi les travailleurs, parmi les femmes. Nous montrons au gouvernement et aux milices islamistes qu’ils ne peuvent pas détruire les racines du progressisme, du féminisme, du militantisme ouvrier et du socialisme révolutionnaire dans la société irakienne. »

Ce sont les impérialistes américains et le gouvernement de Paul Bremer qui, sous couvert de rétablir la liberté et la démocratie en Irak, ont mis en place la Shari’a. Cette terrible loi réactionnaire propulse alors l’Irak, ce pays certes exsangue par plus de trente années de souffrances, guerres, embargo, vers une période de féodalisme réactionnaire en plein 21 ème siècle. « C’est l’Occident qui a fait ressurgir des divisions claniques, sectaires et religieuses qui ne faisaient jusqu’ici pas vraiment sens pour les Irakiens, un peu comme les Belges au Rwanda, avec les Tutsis et les Hutus. ».

Et la France dans tout ça ? Si Chirac n’a pas suivi le belliqueux Bush en 2003 cela ne l’avait pas empêché de le suivre en 2001 pour l’Afghanistan. Non ce ne sont pas des motifs humanitaires ni une soi-disant « exception française » qui ont freiné notre impérialisme mais plus simplement les intérêts économique de ELF qui avait des accords d’exploitation du pétrole irakien avec Saddam Hussein.

Les tâches des révolutionnaires pour Houzan ? En Irak comme ailleurs, c’est la construction d’un véritable parti communiste, un parti marxiste qui ne se compromet pas avec les réactionnaires et qui saura tirer les leçons de l’histoire.

Voir aussi une nouvelle traduction :

Étiquettes :

Une Réponse to “Compte-rendu de la conférence de Houzan Mahmoud à Lyon”

  1. Houzan Mahmoud devant les syndicalistes anglais « La Bataille socialiste Says:

    […] Compte-rendu de la conférence de Houzan Mahmoud à Lyon (06-2009) […]

    J’aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :