Iran: Solidarité d’Inchiesta operaia

by

Spécial Iran (29)

Traduction du texte publié à la une du site d’Inchiesta operaia (« Enquête ouvrière »). [cf. tract pdf en italien ]

Aujourd’hui 26 juin, dans de nombreuses localités les travailleurs iraniens descendent dans la rue pour manifester avec les revendications suivantes:

  • Libération de tous les prisonniers politiques
  • Procès public de tous ceux qui sont impliqués dans les meurtres
  • Fin du voile obligatoire
  • Liberté sans condition, notamment liberté d’organisation, de grève et de manifestation
  • Un salaire décent
  • Fin de l’apartheid sexuel

A l’occasion des élections présidentielles en Iran, une profonde fracture s’est ouverte au sein de la classe dirigeante iranienne.

Aucune des deux factions en lice ne représente les intérêts de la classe ouvrière, toutes deux défendent l’État théocratique actuel et ont en commun une long passif de répression sanglante contre des travailleurs.

La victoire de Mousavi, ancien premier ministre lors de la guerre avec l’Irak, n’ouvrirait pas moins la route que celle d’Ahmadinejad à l’attaque contre les droits démocratiques et les conditions de vie des travailleurs.

La classe ouvrière peut tirer avantage de la crise et lutter pour ses intérêts immédiats, mais elle ne peut le faire que par une offensive politique indépendante contre toutes les factions de la classe dominante, dans la lutte, avec pour perspective de renforcer l’autonomie du mouvement de classe, avec pour finalité politique le renversement de cette société fondée sur l’exploitation et les guerres, et pour réaliser une société sans classes.

Les mots d’ordre du Syndicats des travailleurs de la compagnie d’autobus Vahed de Téhéran et de sa banlieue expriment ces aspirations.

Un tel programme s’oppose diamétralement à celui de divers courants intellectuels en Europe et aux U.S.A. qui ont répondu à la crise en Iran en se mettant à la remorque de leur gouvernement, de leur patronat et de l’immense majorité des organes d’information, soutenant le camp de Mousavi.

En tant qu’Inchiesta operaia, nous voulons simplement rendre public notre solidarité avec les travailleurs iraniens en défendant leurs droits et leurs justes revendications.

Microsoft Word - Locandina.docVoir aussi:

Publicités

Étiquettes :

Une Réponse to “Iran: Solidarité d’Inchiesta operaia”

  1. Prises de positions dans l’extrême gauche occidentale sur la situation en Iran « La Bataille socialiste Says:

    […] Iran: Solidarité Inchiesta operaia (26-06-09) […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :