George Orwell, de la guerre civile espagnole à 1984

by

L’excellente bibliothèque numérique « Classiques des sciences sociales » de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), animée par Jean-Marie Tremblay, a mis en ligne le livre de Louis Gill, George Orwell, de la guerre civile espagnole à 1984 (Lux, 2005). Louis Gill a été professeur à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) de 1970 à 2001. Il a publié de nombreux écrits sur des questions économiques, politiques et sociales, dont Économie mondiale et impérialisme (1983), Les limites du partenariat (1989), Fondements et limites du capitalisme (1996), Trente ans d’écrits syndicaux (2002) et Le néolibéralisme (2002).

pdf

Court extrait évoquant Marceau Pivert:

Les principaux dirigeants du POUM, Juán Andrade, Julián Gorkin, Pedro (Pere en catalan) Bonet et Enrique Adroher, ont été condamnés à quinze ans de prison, Jordi Arquer à onze ans. Leurs remplaçants clandestins à la direction du parti, arrêtés à leur tour en avril 1938, n’ont finalement pas été jugés, leur procès n’ayant pu avoir lieu en raison de la chute de Barcelone et de toute la Catalogne devant l’armée franquiste en janvier 1939. Tous seront alors évacués et menés près la frontière française où ils échapperont à leurs gardes et réussiront à s’évader en France. Ils y seront accueillis par les dirigeants du parti frère du POUM qu’est le Parti socialiste ouvrier et paysan (PSOP) dirigé par Marceau Pivert et Daniel Guérin, aile gauche de la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO). Pour la petite histoire, Marceau Pivert est ce « Français » que rencontre Orwell lorsque ce dernier, n’ayant pas encore été informé de la répression qui s’abat sur le POUM depuis le 16 juin, rentre à son hôtel le 20 juin à son retour d’Aragon où il est allé chercher ses papiers de démobilisation et où la nouvelle des derniers développements n’est pas encore parvenue, et lui dit d’un air soucieux « Sortez vite d’ici et allez vous cacher avant qu’ils n’aient alerté la police » [HC, 200]. Dans Hommage à la Catalogne, Orwell dit ne pas vouloir l’identifier pour ne pas lui nuire, au moment où il écrit son livre en juillet 1937 et que Pivert est peut-être encore en Espagne. Il l’identifie dans une lettre du 7 août 1937 à Charles Doran [Orwell, 2003, 287].

[English translation: see first comment below]

Publicités

Étiquettes :

2 Réponses to “George Orwell, de la guerre civile espagnole à 1984”

  1. lucien Says:

    translation in english by Nan:

    Short excerpt referring Marceau Pivert:

    The main leaders of the POUM, Juan Andrade, Julián Gorkin, Pedro (Pere in Catalan) and Enrique Adroher Bonet, were sentenced to fifteen years in prison, Jordi Arquer eleven years. Their replacements in the clandestine leadership of the party, in turn, arrested in April 1938, were not tried, the trial could not take place because of the fall of Barcelona and the Catalonia army before Franco in January 1939. All will be evacuated and nearly led the French border where they will escape their guards and escaped to France. They will be welcomed by the leaders of the POUM as brother of the Socialist Workers Party and Peasant (PSOP) led by Marceau Pivert, Daniel Guérin, the left wing of the French section of the Workers’ International (SFIO). For the record, Marceau Pivert is this « French » than Orwell meets when it has not yet been informed of the crackdown on the POUM since June 16, returned to his hotel on 20 June in his return to Aragon where he picked up his papers and demobilization of the new developments has not yet arrived, and said with an air of anxious « Get out of here and quickly go hide before they n ‘have alerted the police « [HC, 200]. In Homage to Catalonia, Orwell did not want to be identified so as not to harm, when he wrote his book in July 1937 and Pivert may still be in Spain. It identifies in a letter dated 7 August 1937 to Charles Doran [Orwell, 2003, 287].

    J'aime

  2. Alternative histories « Poumista Says:

    […] Irish/Yugoslav soccer international. The Irish Left Archive retrieves the Anarchist Worker of 1979. Bataille Socialiste remember Marceau Pivert with Orwell in Spain. Bataille Socialiste rescue the legacy of Charles Allegier. Entdinglichung archives The Left. […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :