Pétition USLAW pour les droits des travailleurs irakiens

by

Traduit d’US Labor Against the War [en anglais ici/ in english here]. USLAW (Syndicalistes américains contre la guerre) est un réseau qui a été fondé en 2003 à Chicago contre les menées guerrières du gouvernement Bush et a depuis popularisé aux USA les luttes syndicales en Irak et la dénonciation de leur répression.

Depuis l’invasion de l’Irak en 2003, les États-Unis et les gouvernements irakiens ont continué d’appliquer la  loi de Saddam Hussein de 1987 qui interdit les syndicats et la négociation collective dans l’ensemble des services publics et dans les entreprises.

Les syndicats irakiens se sont certes organisés (avec bien des risques et sacrifices), mais sans la protection d’un droit du travail minimum, quand bien même l’Irak est signataire de la Convention de l’Organisation Internationale du Travail sur le droit d’organisation et de négociation.

Dirigeants et militants syndicaux ont été victimes de harcèlements, de brutalités, de tortures et même d’assassinats. Des bureaux syndicaux  ont été fouillés et saccagés par les troupes américaines et irakiennes. Des comptes bancaires et des avoirs de syndicats ont été gelés.

US Labor Against the War a lancé une pétition qui appelle la secrétaire d’État Hilary Clinton, principale représentante de la politique étrangère du gouvernement, à intervenir pour les droits des travailleurs en Irak et à presser le gouvernement irakien de respecter et protéger ces droits.

Prenez le temps de signer la pétition et d’ajouter ainsi votre voix à la solidarité internationale avec les syndicats et courageux travailleurs d’Irak.

Nous voulons renforcer partout les droits ouvriers, en Irak comme ici-même, aux États-Unis.

Download PDF petition or Download PDF explanatory flyer

Voir aussi:

Étiquettes :

Une Réponse to “Pétition USLAW pour les droits des travailleurs irakiens”

  1. L’armée utilisée contre les travailleurs en Irak « La Bataille socialiste Says:

    […] Pétition USLAW pour les droits des travailleurs irakiens (08-2009) […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :