Campagne « Ne touchez pas aux militants iraniens ! »

by

Un bref premier point sur la campagne de pétition: Ne touchez pas aux militants iraniens ! lancée le 27 décembre dernier, qui demande que soient retirés de la liste des « notices rouges d’Interpol » douze militants communistes-ouvriers hekmatistes:

Premières signatures non-individuelles: Alternative libertaire, Association Solidarité Franco-Iranienne, Démocratie Communiste – luxemburgiste, Fédération syndicale étudiante, Fédération du Rhône de la Ligue des droits de l’homme, JCML du Rhône, Solidarité Irak, Union pour le Communisme. Revues Critique sociale et Ni patrie ni frontières.

Parmi les premières signatures individuelles: Henri Amadei, Hakim Arabdiou, Arnaud Béal, Philippe Bohelay, Michel Bouffier, Clara Churchod (Suisse), Julien Chuzeville, Anaïs Cintas, Alfonso  Ciuffini (Italie), Jean-François Claudon, Yves Coleman, Andrew Coates (Angleterre), Martin Crouzet, Anna De Meersman (Belgique), Pascal Descamps, Nicolas Dessaux, Gordon Flett (Canada), Jean-Luc Gautero, Stéphane Gomez, Nasrin Jalali (Iran), Raymond Jousmet, Stéphane Julien, Nicolai Koebernick (Allemagne), Colette Kouadio, Brian Lapuz (Canada), Yann Le Guet, Vincent Lewer (Canada), Thomas Loenneker (Allemagne), Joëlle Losson, Fred Louckx (Belgique), Giulio Manieri (Italie), Alexandre Maupin, Jérôme Maucourant, Isabelle Mestre, Pierre Montoya, Thomas Nouvion, Didier Pagès, Rémi Pagès, Vincent Présumey, Laurent Quinson, Alain Quiot, Antoine Rocher, Christian Ronse (Belgique), Jean-Marc Seignobos, Clément Serniclay, Rémi Wacogne, Ole Wiedenmann (Angleterre), Alex Winterhalt (Canada)…

Avec le soutien et le relais des blogs Entdinglichung, Révolution en Iran et Socialiste de gauche.

Voir les signatairesSigner cette pétition

Une réunion est organisée à l’Université Lumière Lyon 2, lundi 18 janvier à 18h30 (salle indiquée à l’entrée). Mail contact: pastouche.aux.iraniens@gmail.com.

Une pétition en anglais est ouverte à l’adresse http://stopterrorism.org/english/sign.html.

Introduction and Message from the campaign Spokesperson

Voir aussi:

7 Réponses to “Campagne « Ne touchez pas aux militants iraniens ! »”

  1. pastouche.aux.iraniens Says:

    Bonjour,

    Plusieurs initiatives se prennent pour dénoncer la collaboration extrêmement inquiétante d’INTERPOL avec la République Islamique d’Iran, collaboration qui vise des membres de l’opposition démocratique et ouvrière iranienne qui bénéficient tous du statut de réfugiés politiques dans différents pays (en particulier la Suède).

    Cette collaboration attire d’autant plus notre attention que, comme vous le savez, elle se manifeste précisément dans une période où le régime iranien multiplie les violations les plus éhontées des droits humains et politiques les plus fondamentaux (meurtres, torture, exécutions, recul du droit à la défense, etc.), pour faire taire la contestation à laquelle il a à faire face. Si le régime iranien et les grandes puissances s’opposent sur un grand nombre de terrains, les uns et les autres ne semblent pas avoir de scrupules à collaborer contre les militants de gauche. Il faut l’exposer et le refuser car si ces militants venaient à être extradés ou seulement poursuivis en justice sur demande de l’Iran, ce serait un coup important donné à l’asile politique, ainsi qu’une menace pour tous les militants d’opposition iraniens.

    En tant que militants en France, pays où se trouve le siège d’INTERPOL, il nous a semblé de notre responsabilité de dénoncer et condamner cette collaboration. Nous avons lancé une pétition (ci-jointe) qui a recueillie à ce jour 132 signatures dont celles de la Fédération Syndicale Étudiante, la Ligue Des Droits de l’Homme du Rhône, d’élus, d’universitaires, et de collectifs politiques.

    Il s’agit pour nous de rendre publique cette situation pour faire retirer ces notices rouges, notamment en imposant qu’une suite soit donnée aux procédures qui seront engagées pour aboutir à ce résultat.

    Nous vous invitions à une réunion unitaire inter-organisationnelle et ouverte aux individus impliqués dans cette campagne pour exposer plus avant la situation de ces militants et discuter ensemble les possibilités d’une réaction commune.

    Elle aura lieu le 18 Janvier à 18h30 au 4 bis rue de l’Université (tram T1 rue de l’Université). La salle sera indiquée à l’entrée.

    J'aime

  2. mise à jour Says:

    La pétition est sur le site d’Alternative libertaire:
    http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article3288

    J'aime

  3. lucien Says:

    To: General Secretari of Interpol

    Re: Protest against your cooperation in the plan of the Islamic Republic of Iran(IRI) against its opponents

    Dear General Secretari!
    We are aware that the Interpol has poblished the photos of som people and annanced them under the list of « terrorists » and « organised crimes ». This might lead to arresting and possibly handing them over to the IRI.
    We are friends with them and closly know these persons whos photos you published: Ali Abdaly, Rasool Bnavand, Rahmat Fatehi, Abdollah Darabi ,Asad Golchini, Khaled Haj-Mohammadi, Rahman Hossainzadeh, Koorosh Modaressi, Mozaffar Mohammadi, Tofiq Pir-Khezri, Saleh Sardari, and Salam Ziji. These are leadarship and activ members of Worker communist party of Iran (Hekmatist).
    They have in 30 years devoted their lives to freedom of people and defending the rights of workers and the deprived people of Iran. All of them were threatened to be imprisoned or executed and could not stay in Iran. Consequently they live in European countreis.
    You had to know that IRI is guilty of killing tens of thousans of its opponents and impresoning of hundreds of thousands.
    It is really shame that your institution at once and without any investigation and due to the request and decision of IRI, has accused those who devoted all their lives to struggle against the organised terrorism of the IRI as « criminal » and « terrorists ». This deed of you will reduce your consideration as an international institution and will make you a part of the oppressive machine of the Islamic Republic of Iran.

    We ask you not to be an executer of the plans of the IRI which itself has a black profile of oppression and organised terrorism inside and outside Iran. We ask you to:

    a. Withdraw your arrest warrant, ask for apology from the persons and compensate them for disgracing and accusing them as « terrorists » and « criminals ».

    b. formally declare your responsibility for protecting those persons whose live have faced with danger as a result of your deed.

    Yours Faithfully:
    Habibollah Moradi, Soibeh Mohamadian, Hassan Nagshbandi and Mahmod Shahabi
    http://stopterrorism.org/english/protest/128-to-general-secretari-of-interpol.html

    J'aime

  4. xxx Says:

    La pétition traduite en français :
    http://iranenlutte.wordpress.com/2010/01/11/stop-au-terrorisme-du-regime-iranien-et-a-la-collaboration-dinterpol/

    J'aime

  5. Alex Says:

    La Fédération du Rhône du Parti Socialiste signe l’appel

    J'aime

  6. lucien Says:

    Motion votée par le Conseil d’Administration de l’Université Lumière Lyon 2:
    L’absence de démocratie et la violation permanente des libertés fondamentales en Iran suscite de vives inquiétudes, y compris au sein de la communauté universitaire.
    Les opposants au régime iranien ont souvent été conduits à fuir une
    répression particulièrement violente et arbitraire. Face à cette situation, le conseil d’administration de l’Université Lumière Lyon, réuni le 22 janvier en session plénière souhaite :
    – réaffirmer son opposition à la peine de mort et à la torture ainsi que son attachement aux libertés publiques fondamentales, notamment la liberté
    d’expression, de conscience et de résistance à l’oppression.
    – appeler au strict respect du droit d’asile – tel que défini dans l’article 14 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ainsi que par la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés.

    Dans ce cadre, le conseil d’administration de l’Université Lumière Lyon 2 est attentif à ce que toute démarche légale visant à faire retirer des notices rouges d’INTERPOL, les douzes réfugiés politiques iraniens qui y ont été ajoutés sur demande des autorités judiciaires iraniennes fasse l’objet d’un examen sérieux. En effet la charte d’INTERPOL lui interdit toute implication dans des affaires politiques.

    J'aime

  7. La justice allemande et le gouvernement suédois refusent les mandats d’arrêt de la République islamique d’Iran contre des militants de l’opposition « La Bataille socialiste Says:

    […] Campagne « Ne touchez pas aux militants iraniens ! » (01-2010) […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :