Les canuts (Aristide Bruant, 1894)

by

Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or
Pour chanter Veni Creator
Il faut une chasuble d’or
Nous en tissons pour vous, grands de l’église
Et nous, pauvres canuts, n’avons pas de chemise

C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus

Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir
Pour gouverner, il faut avoir
Manteaux ou rubans en sautoir
Nous en tissons pour vous grands de la terre
Et nous, pauvres canuts, sans drap on nous enterre

C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus

Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira :
Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira :
Nous tisserons le linceul du vieux monde,
Car on entend déjà la tempête qui gronde

C’est nous les canuts
Nous sommes tout nus.

Publicités

Une Réponse to “Les canuts (Aristide Bruant, 1894)”

  1. uberVU - social comments Says:

    Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by tandmark: From @lucienprader: « Les canuts »/The Weavers; poem about the worker’s lot in life, from 1894; in French: http://bit.ly/ayte5x

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :