Déclaration des IWW pour le 1° Mai

by

Traduction sommaire d’une déclaration publiée en anglais dans le dernier International Solidarity Bulletin des IW.W. (cf.pdf)

Le Premier Mai, également connu comme la Journée internationale des travailleurs – a commencé après que les travailleurs aient gagné une dure lutte pour la journée de 8 heures. Immigrants et travailleurs nés sur place ont lutté ensemble sur la base de leur solidarité en tant que travailleurs, indépendamment des différences de langue,  de nation ou de religion. En cette Journée du Premier Mai 2010, nous insistons sur la non-pertinence des frontières et l’importance de la solidarité internationales des travailleurs, alors que nous luttons ensemble pour créer un monde débarrassé de l’exploitation et de cette violence systémique que sont la pauvreté et la guerre. Des travailleurs sont esclaves à travers le monde entier dans des conditions inhumaines pour des salaires de misère. Les travailleurs dont les conditions de travail et les salaires sont moins graves doivent reconnaître la relation directe de cause à effet et les liens entre l’oppression des travailleurs à l’étranger  et la situation des travailleurs dans leur propre pays [1]. Les courageux travailleurs au Bangladesh et au Pakistan nous incitent à approfondir et renforcer nos liens et notre réelle volonté de lutter au nom de tous les travailleurs, partout, collectivement.

Les travailleurs du monde entier sont confrontés à un ennemi commun: une classe patronale qui vit de notre travail, et  dresse les travailleurs les uns contre les autres dans des guerres, de façon à assurer leurs profits. Les demandes des patrons pour le libre-échange et le protectionnisme adopté  en réponse par de nombreux syndicats, sont les deux faces d’une même médaille amère. Ni «commerce équitable», ni « Achetons américain» ne sont des solutions qui peuvent amener à de véritables victoires des travailleurs, partout. Seule la solidarité de la classe ouvrière, s’exprimant à travers notre activité commune en soutien aux autres luttes, offre une voie à suivre. Comment pouvons-nous lutter pour la victoire collective, sauf si nous luttons ensemble collectivement?

Les patrons d’aujourd’hui déplacent leurs usines là où ils peuvent payer le moins et contrôler le plus. Les usines migrent d’abord, et nous travailleurs les suivons quand nous le pouvons. Les travailleurs nord-américains, dont l’amélioration des conditions de vie a été obtenue de hautes luttes et  est désormais de plus en plus menacée, doivent être solidaires des travailleurs d’ailleurs, pour défendre nos intérêts communs en tant que classe. Nous peinons pour les mêmes employeurs, et avons les mêmes besoins: pas seulement de la nourriture et un abri, mais les bonnes choses de la vie et du temps pour en profiter. Les travailleurs créent toutes les richesses de la société, et nous sommes en droit de profiter des fruits de notre travail. Afin de réaliser la justice pour tous les travailleurs, nous devons assumer nos devoirs et responsabilités de solidarité avec tous les travailleurs du monde entier, contre ceux qui profitent de notre travail.

En ce Premier Mai, les travailleurs industriels du monde (IWW), la Fédération Nationale des travailleurs de l’habillement et  le Centre de Solidarité des travailleurs  du Bangladesh, nous affirmons notre engagement à travailler dans les prochaines années à nous organiser de manière concrètes pour obtenir de réels gains du pouvoir ouvrier, et invitons les autres à nous rejoindre dans notre campagne pour gagner dans les droits de l’homme basiques, notamment le droit de nous organiser dans notre travail, afin de gagner un salaire permettant de vivre [2], afin de déterminer nos conditions de travail et, finalement, de jouir de la liberté et de l’abondance que notre travail et nos luttes ont rendu possibles.

signé:
Industrial Workers of the World
National Garment Workers Federation
Bangladesh Center for Worker Solidarity
Home-Based Women Workers Federation of Pakistan

Notes de la BS:

[1] Cette affirmation est sujette à des interprétations tout à fait discutables qui culpabiliseraient les travailleurs des pays les plus industrialisés,. C’est d’ailleurs ce que  les camarades de Socialisme mondial ont récemment évoqué en niant pour les travailleurs une « prétendue participation à une exploitation du tiers-monde » car  » toute la plus-value du monde est produite collectivement par les travailleurs du monde entier. Sa répartition parmi les capitalistes du monde est (…)  une simple querelle entre brigands » (cf. ici).

[2] living wage peut se traduire par « salaire décent » mais cette expression est devenue très connotée depuis sa promotion tous les 7 octobre par les organisations  bureaucratiques de lobbying que sont la Confédération syndicale internationale (CSI) et la Confédération européenne des syndicats (CES), sans compter qu’elle ne peut qu’évoquer la célèbre citation de Karl Marx: « Au lieu du mot d’ordre conservateur: « Un salaire équitable pour une journée de travail équitable », ils doivent inscrire sur leur drapeau le mot d’ordre révolutionnaire: « Abolition du salariat ». » ( Salaire, prix et profit, 1865)

Publicités

4 Réponses to “Déclaration des IWW pour le 1° Mai”

  1. Heraus zum 1. Mai 2010! « Entdinglichung Says:

    […] Bataille socialiste Déclaration des IWW pour le 1° Maithe commune’s summer school, saturday 19th juneDautry, Prudhommeaux et “l’ Ouvrier […]

    J'aime

  2. lucien Says:


    souvenir d’une des victoires de la campagne  »Réclame ta paie »! (IWW Montréal)


    National Garment Workers Federation (2001)

    Zehra Bano (Home-Based Women Workers Federation of Pakistan) en tournée aux USA.

    J'aime

  3. 1° Mai: Déclaration du PUCO « La Bataille socialiste Says:

    […] Déclaration des IWW […]

    J'aime

  4. Tweets that mention Déclaration des IWW pour le 1° Mai « La Bataille socialiste -- Topsy.com Says:

    […] This post was mentioned on Twitter by Bataille socialiste. Bataille socialiste said: Décalaration des IWW pour le 1° Mai: Traduction sommaire d’une déclaration publiée en anglais dans le dernier Int… http://bit.ly/ah11PP […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :