Interview d’Azar Majedi sur Mansoor Hekmat (BBC Persian, 2002)

by

L’ interview suivant a été diffusé par la BBC en persan le 5 juillet 2002, le lendemain du décès de Mansoor Hekmat.

BBC: Nous recevons dans BBC Persian Madame Azar Majedi, compagne de Mansoor Hekmat, à qui nous avons d’abord demandé un historique de son militantisme.

Azar Majedi: Mansoor Hekmat a commencé ses activités politiques dans une organisation formée à l’époque de la révolution contre la dictature Pahlavi. Au cours des journées révolutionnaires en Iran, il a créé avec Hamid Taghvaie  l’Unité des militants communistes (Ettehad-e Mobarezan-e Kommonist, UCM), une organisation communiste qui luttait pour la renaissance du marxisme et contre le populisme tiers-mondiste au nom du marxisme. Pendant son séjour à Téhéran, ce militantisme communiste contre la République islamique d’Iran a continué.

Au printemps 1982 (1361), après les exécutions impitoyables et les arrestations du 20 Juin 1981 (30 Khordad 1360) qui se sont abattues sur tout le pays, nous sommes partis ensemble pour les zones libérées du Kurdistan y poursuivre notre lutte avec Komala. Plus tard, l’UCM et Komala de l’époque, ainsi que d’autres organisations révolutionnaires marxistes, se sont jointes pour former le Parti communiste d’Iran (CPI).

Ses activités politiques dans le CPI se sont poursuivies jusqu’à ce qu’en raison de sa lutte contre le nationalisme, qui devenait une tendance forte dans le CPI, Mansoor Hekmat n’en démissionne et fonde le Parti communiste-ouvrier d’Iran (WPI). Nous avons récemment célébré le dixième anniversaire du WPI.

Pendant les vingt et quelques années de sa  constante lutte, Mansoor Hekmat (Zhoobin Razani, de son vrai nom) s’est mobilisé pour la liberté et l’égalité, particulièrement en Iran.  Ses nombreux livres et articles, d’innombrables discours et combats visaient à relancer le marxisme, le communisme-ouvrier qu’il animait en Iran et présentait pour la liberté et l’égalité des gens en Iran.

BBC: Dans les dernières années de sa vie, quelles étaient ses idées politiques et, en général, ses vues sur l’Iran et le monde, surtout après l’effondrement de l’Union soviétique?

Azar Majedi: En fait, dans plusieurs de ses articles, il a noté que l’attaque actuelle contre le communisme et l’annonce de  sa mort  créent en même temps des circonstances qui nous permettent de démontrer [*] le vrai communisme, et non celui qui s’est fait passer pour tel dans le cadre du capitalisme d’État en Union soviétique.

BBC: C’était Azar Majedi, la compagne de Mansoor Hekmat qui est décédé le 4 juillet 2002

Azar Majedi et Mansoor Hekmat, des années plus tôt

[*] « Promouvoir » aurait donné une phrase plus digeste mais c’est bien demonstrate et non promote dans la version anglaise et notre souci est de rester au plus près du texte, quitte à faire des anglicismes. (NdT)

Autre interview d’A. Majedi sur la BBC:

Publicités

Une Réponse to “Interview d’Azar Majedi sur Mansoor Hekmat (BBC Persian, 2002)”

  1. Neues aus den Archiven der radikalen (und nicht so radikalen) Linken « Entdinglichung Says:

    […] Chliapnikov (1924) * Johnson-Forest Tendency: La IV° Internationale et la question russe (1948) * Interview d’Azar Majedi sur Mansoor Hekmat (2002) * K. Sorin: A propos du pouvoir soviétique (1918) * David Rjazanow: La confession de Karl […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :