Manifeste d’introduction du Parti Socialiste de Grande-Bretagne

by

Tract 4 pages daté ici de 1977 mais qui pourrait être un retirage d’une première version datée de 1968 d’après une notice de Google books.

Cette brochure est diffusée par le Comité exécutif du Parti Socialiste de Grande-Bretagne. Nous ne nous adressons pas à vous comme citoyens d’un pays aux citoyens d’un autre pays, mais comme socialistes mondiaux aux membres de la classe ouvrière mondiale. Notre appel aux ouvriers se base sur la reconnaissance du fait que le système capitaliste domine dans tous les pays et par conséquent, les ouvriers du monde entier ont un intérêt commun à agir conjointement pour obtenir leur émancipation en accélérant l’abolition du Capitalisme et en établissant le Socialisme.

Pour éviter toute équivoque, on doit d’abord remarquer que le Parti Socialiste de Grande-Bretagne n’est pas le Parti Travailliste. Il a été formé en 1904, deux ans avant le Parti Travailliste; c’est une organisation indépendante et opposée à tous les autres partis politiques qui existent dans ce pays. Nous sommes associés aux Partis Frères Socialistes d’Australie, du Canada, d’Irlande, de Nlle Zélande et des Etats-Unis d’Amérique.

Il convient d’attirer l’attention en particulier sur l’indépendance du Parti Socialiste de Grande-Bretagne et des Partis Frères Socialistes, parce que notre but et nos points de vue quant aux questions économiques sont tout à fait différents de ceux des autres partis politiques qui prétendent travailler à l’établissement du Socialisme. Il s’ensuit que nous n’avons aucune affinité avec les organisations des autres pays, qui prétendent faussement être socialistes.

Le Capitalisme et le Socialisme

Nous vivons dans un système social qu’on appelle Capitalisme. Le but du Parti Socialiste de Grande-Bretagne est de remplacer le système social actuel par un système radicalement différent: le Socialisme.

Avec le système actuel, nous obtenons les choses qui nous sont nécessaires pour vivre (denrées alimentaires, habillement, logement, amusements etc.) en les achetant. Ces biens sont produits à l’effet d’être vendus pour réaliser un profit. Il s’ensuit que la quantité et la qualité des biens nécessaires qu’un individu peut s’acheter, dépendent de la somme d’argent qu’il possède. En conséquence, la bonne vie luxueuse dont jouissent les riches est bien différente de l’existence pleine de tourments et de labeur, que mène la majeure partie du peuple. Mais ce contraste de richesse et de pauvreté est la base du système social actuel, étant donné que la minorité privilégiée du fait, soit de la possession directe de la propriété, soit de la nationalisation (comme en Angleterre), ou du Capitalisme Étatique (comme en Russie), se partage les profits obtenus par l’exploitation de la masse du peuple de chaque pays du monde.

Le but du Parti Socialiste de Grande-Bretagne et des autres Partis Frères Socialistes, est de remplacer le Capitalisme par un système social universel dans lequel les moyens de production et de distribution ne seront plus la propriété privée d’une minorité, mais la propriété de la communauté entière. Cela mettra fin à la rivalité existante entre différents pays pour la conquête des marchés et des sources de matières premières, cause des conflits internationaux qui provoquent la guerre. Dans la société socialiste, les biens ne seront pas produits pour être vendus à l’effet de réaliser un profit, mais afin d’être utilisés par l’humanité entière. Tous les revenus qui dérivent de la propriété (profits, rentes et intérêts) cesseront d’exister. Les problèmes économiques au sein de la société socialiste seront d’organiser un peuple sain et robuste afin de coopérer à la production des denrées alimentaires, de l’habillement, des maisons, et de tous les autres biens et services nécessaires, afin d’assurer une vie joyeuse aux êtres humains. Tout le monde aura accès libre aux biens nécessaires, puisque la production et la distribution s’accorderont avec les principes socialistes: « Chacun selon sa capacité; chacun selon ses besoins ».

Le Socialisme ne peut pas être établi à l’échelle nationale, c’est-à-dire dans le cadre du système capitaliste, qui est international. Un système social doit être remplacé par un autre, et c’est pourquoi le Socialisme est nécessairement un système social universel.

Les Réformes Sociales ne mènent pas au Socialisme

Il y a un seul chemin vers le socialisme, et la tactique de considérer les problèmes sociaux un par un, est faux selon le point de vue socialiste. La tâche des socialistes est d’atteindre à un changement radical de la base sur laquelle est fondée la société actuelle. Peu importe s’il faut considérer ou non les avantages supposés d’un quelconque projet de réformes car en considérant les maux particuliers ils ne réussissent pas à les résoudre, parce que les réformes sociales ne réalisent pas ce changement radical.

Les problèmes qui actuellement préoccupent de plus en plus les ouvriers sont: le coût de la vie, l’insuffisance des salaires, et le manque de logements décents. Mais ces mêmes problèmes tourmentaient les ouvriers il y a 50 et 100 ans. Ils ne seront jamais aboli dans le Capitalisme. La lutte ouvrière pour atteindre une meilleure existence continue mais ne mène pas vers la confirmation d’une vie qui serait l’expression d’une démocratie sociale.

Le Parti Socialiste de Grande-Bretagne reconnaît l’importance de lutter, aussi longtemps qu’existe le capitalisme, pour augmenter les salaires et améliorer les conditions de travail, mais la lutte ne doit pas se limiter à ce point-là, parce que cela laisse inchangé le droit des capitalistes de posséder les moyens de production (la terre, les usines, les moyens de transport etc.). Le but des socialistes est d’abolir le système de paye  [salariat] lui-même ainsi que le capitalisme auquel il appartient.

Le Parti Socialiste de Grande-Bretagne ne soutient pas la nationalisation parce que la nationalisation est simplement une forme de capitalisme et devrait en réalité s’appeler « Capitalisme d’État ». La nationalisation n’est pas donc le Socialisme.

La Voie pour arriver au Socialisme

Le Socialisme ne peut pas se réaliser avant que la majorité ne le comprenne et le désire, et exécute ensuite démocratiquement les actions politiques nécessaires pour le constituer. La majorité de socialistes conscients, en utilisant le vote pour arriver au contrôle du machinisme politique (de l’État), usera de contrôle pour apporter les changements sociaux fondamentaux indispensables dans l’intérêt de toute la race humaine.

Étant donné que les réformes sociales ne peuvent pas mener au Socialisme, le Parti Socialiste de Grande-Bretagne ainsi que les Partis Frères Socialistes accordent le titre de membres à ceux qui sont convaincus d’être socialistes et n’admettent pas ceux qui sont seulement intéressés à tenter de soulager les grands maux du système capitaliste au moyen des réformes.

Le Parti Socialiste de Grande-Bretagne et les leaders politiques

Il est tout à fait légitime de demander aux partis politiques quelles sont les promesses qu’ils ont faites aux électeurs et s’ils les ont tenues.

Les promesses électorales faites par les partis politiques majeurs ne sont pas un fait accidentel; au contraire, elles sont inévitables aussi longtemps qu’existe le capitalisme. Le Parti Socialiste de Grande-Bretagne n’a jamais promis, ni de résoudre les problèmes des ouvriers sous le capitalisme, ni d’agir comme guide dans la lutte ouvrière; les leaders politiques ou les hommes d’État ne peuvent résoudre les problèmes des ouvriers. les ouvriers doivent résoudre leurs problèmes eux-mêmes, en faisant l’effort nécessaire pour comprendre comment fonctionne le capitalisme et ensuite, comment pouvoir le remplacer par une société socialiste.

Ce qu’il faut n’est pas d’avoir confiance en les hommes d’État et en leurs promesses, mais d’avoir un peu plus confiance en soi-même et la volonté de comprendre la cause des problèmes mêmes. La classe ouvrière (l’énorme majorité du peuple) a la grande tâche d’établir le socialisme en ouvrant une nouvelle voie vers le progrès social de la race humaine.

Le monde d’aujourd’hui, comme celui de vos ancêtres, ne vous offre que du labeur, des salaires insuffisants et des soucis. Est-ce là tout ce que vous désirez, tout ce que vous allez laisser en dot à vos enfants, tandis qu’un monde sans toutes ces tribulations est à portée de la main? Il est inutile de laisser aux autres la tâche de comprendre. Cela est devenu pour vous une habitude, mais c’est une habitude qui ne vous a rien apporté.

Ceux qui veulent se libérer des soucis et des tribulations du capitalisme, doivent eux-mêmes comprendre le rôle des capitalistes et des ouvriers dans le système actuel et se joindre aux autres ouvriers afin d’obtenir leur émancipation mutuelle. C’est une tâche qui en vaut bien la peine, c’est la seule tâche qui apporterait des résultats fructueux à toute la race humaine.

Au temps de la fondation du Parti Socialiste de Grande-Bretagne furent définis le But et la Déclaration de ses principes, et après les avoir examinés en détail et approuvé à l’unanimité, les membres les ont adopté comme base de l’organisation. Les conditions d’admission en tant que membre dépendaient et dépendent toujours de l’acceptation du But et des Principes. Ce But et ces Principes n’ont pas changé puisqu’il n’y a pas eu de changements dans la structure sociale du système capitaliste, ce qui aurait pu rendre nécessaire un changement du But et des Principes Socialistes.

Le But et les Principes du parti sont imprimés au verso et il vous est recommandé de les examiner attentivement et de les considérer comme base de la formation d’un nouveau parti socialiste dans un pays queconque où il n’en existe toujours pas.

Pour tous renseignements supplémentaires, s’adresser à:

THE SOCIALIST PARTY OF GREAT BRITAIN

52 Clapham High Street, London, S.W.4, England.

pdf

Publicités

2 Réponses to “Manifeste d’introduction du Parti Socialiste de Grande-Bretagne”

  1. Neues aus den Archiven der radikalen (und nicht so radikalen) Linken « Entdinglichung Says:

    […] Conseils d’un absent sur l’insurrection (1917) * Socialist Party of Great Britain (SPGB): Manifeste d’introduction du Parti Socialiste de Grande-Bretagne (1977) * Démocratie socialiste: Liberté ou capitalisme ? (2008) * Démocratie socialiste: […]

    J'aime

  2. Poumisceral « Poumista Says:

    […] n’avoir pas fait l’ “Appel des Morts” (1924) * Socialist Party of Great Britain (SPGB): Manifeste d’introduction du Parti Socialiste de Grande-Bretagne (1977) * Démocratie socialiste: Liberté ou capitalisme ? (2008) * Démocratie […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :