Enlèvement et torture d’Alaa Nabil par les services irakiens

by

 

(Alaa Nabil)

Après avoir été libéré hier d’une heure de détention au poste de police, Alaa Nabil, un des organisateur des protestations de la place Al Tahrir et du groupe du 25 février, a demandé à récupérer ses affaires en vue de la prochaine manif. 24 heures après, des 4×4 aux vitres teintées avec des hommes en civil sont allés à sa résidence et l’ont enlevé dans une des ruelles avoisinantes, cachant sa tête pour qu’il ne puisse voir où on l’emmenait.

On l’a mis face au mur d’une grande salle, roué de coups de pieds, fouetté avec des tuyaux et des cables sur le dos et les bras. Puis on lui a dit: « Nous allons vous couper la langue à toi et tes collègues Firas Ali, Suad Shwaili, et Falah Alwan si vous osez aller place Al-Tahrir et si vous continuez ça. Si vous persistez dans ce travail d’organisation, nous vous descendrons tous et jetterons vos corps là où on ne les retrouvera pas ».

Alaa a ensuite été jeté dans une voiture et relâché place Al Alawi, près de la zone verte.

Voilà les méthodes des nouveaux services de sécurité de la « démocratie » en Irak. Voilà leur façon de gérer la liberté d’expression et des manifestations pacifiques. Il semble que les milices sectaires aient été recruté pour leurs services, cette fois contre les manifestants. Tout cela est en partie le fruit de l’occupation américaine.

Nous ne laisserons pas les criminels et les assassins l’emporter en Irak.

L’oppression, les coups contre la rébellion seront vaincus.

Vive la liberté.

Yanar Mohammed (présidente de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak, membre du groupe du 25 février), 23 mars 2011.

[traduction BS susceptible d’être améliorée]

(Yanar Mohammed au centre, avec le chemisier bleu)

Voir aussi le site de Solidarité Irak.

Étiquettes :

Une Réponse to “Enlèvement et torture d’Alaa Nabil par les services irakiens”

  1. Enlèvement et torture d’Alaa Nabil par les services irakiens | Solidarité Ouvrière Says:

    […] La Bataille socialiste et Solidarité Irak, 23 mars 2011: […]

    J’aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :