Les anarchistes et les socialistes révolutionnaires égyptien-ne-s sont attaqué-e-s !

by

Cela devait avoir lieu ! Depuis plusieurs semaines, plusieurs sites internet et pages facebook qui appartiennent aux Frères Musulmans, soit de manière officielle soit administrés par ses membres, ont lancé une attaque contre les anarchistes et les socialistes révolutionnaires en Égypte, en essayant de les isoler comme incitateurs de la violence et comme propagandistes de la démolition de l’État. Aujourd’hui, un membre des Frères Musulmans a porté plainte contre 3 socialistes, dont l’un est le camarade Yaser Abdel Kawy, un anarchiste bien connu et un membre du Mouvement socialiste libertaire Égyptien. Le procureur a transmis la plainte au procureur de la sécurité d’État, un appareil d’exception du système légal qui ne fonctionne que sous l’état d’urgence.

C’était prévisible. Bien que peu nombreux, les anarchistes en Égypte ont occupé une place plutôt importante au sein des différentes forces révolutionnaire qui ont pris part à la révolution Égyptienne du 25 janvier. Les Anarchistes sont distinctement audibles sur les sites des médias sociaux, mais de manière plus importante ils sont toujours présent au premier rang dans les rues chaque fois que les révolutionnaires prennent position face à la répression brutale de l’État.

L’alliance entre les Frères musulmans et la junte militaire au pouvoir, aussi forte que difficile, a été évidente depuis le début. Les Frères musulmans étaient la seule force politique qui avait un de ses membres dans le comité législatif responsable de la préparation des modifications de la constitution de 1971, approuvées par un référendum le 19 mars. Les Frères Musulmans ont refusé de prendre part à presque toutes les manifestations contre le Conseil Supérieur des Forces Armées (CSFA) et dans bien des cas a cherché à salir ces manifestations et à attaquer ceux qui y appelaient.

Les Frères musulmans ont également adopté une posture agressive contre les travailleurs dans leur lutte continue contre les patrons soutenus par la junte militaire. Ils ont toujours condamné les manifestations ouvrières, les sit-ins, les occupations, et décrit le combat des travailleurs pour leur droit comme étant contre-révolutionnaire et incités par les clients du régime de Moubarak.

Prêts à une victoire écrasante à l’issue des élections en cours, de même que les islamistes salafistes plus radicaux, les frères musulmans tiennent à éliminer toute opposition future, en l’occurrence les socialistes.

Il est facile de savoir pourquoi si on observe les politiques que leurs homologues ont adopté en Tunisie une fois assurés de leurs nouveaux sièges au parlements. Cela est encore plus clair lorsque l’on constate les déclarations de leurs principaux leaders (essentiellement des hommes d’affaires) dans les médias, particulièrement celles décrivant les politiques financières et économiques néolibérales du régime de Moubarak comme bonne et efficace, si elle n’était pas associée avec la corruption et le clientélisme.

Nous sommes sûrs que ces nouvelles attaques du CSFA et des ses alliés islamistes ne sont rien d’autre qu’une entrée en matière. Une nouvelle phase de la révolution Égyptienne est déjà en train de prendre forme. Cette fois les vraies lignes de conflit seront claires pour tous après n’avoir été claires que pour quelques un-e-s. La révolution Égyptienne prendra son vrai visage, celui d’une guerre de classe nous opposant, nous, le prolétariat, à eux, les patrons, la junte militaire, et les conservateurs fascistes islamistes.

Mouvement socialiste libertaire – Égypte

Publicités

Étiquettes :

2 Réponses to “Les anarchistes et les socialistes révolutionnaires égyptien-ne-s sont attaqué-e-s !”

  1. lucien Says:

    Egyptian Anarchists and Revolutionary Socialists under attack

    It’s about time! For weeks, several internet sites, and facebook pages that belong to the Muslim Brotherhood, either officially or administered by its members, launched an attack against Anarchists and Revolutionary Socialists in Egypt trying to single them out as inciters of violence and propagandists of state demolition. Today, a member of the Brotherhood filed a lawsuit against three socialists, one of them is comrade Yaser Abdel Kawy, a well known anarchist and a member of the Egyptian Libertarian Socialists Movement. The General Attorney forwarded the lawsuit to the State Security GA, an exceptional apparatus of the legal system that works only under a state of emergency.

    It sure was expected. While small in numbers, Anarchists in Egypt have been quite prominent amongst the different revolutionary forces taking part in the Jan25 Egyptian revolution. Anarchists are distinguishably vocal on the social media sites, but more importantly they are always in the front lines on the streets whenever revolutionaries take a stand in the face of the brutal crackdown of the state.

    The uneasy but strong alliance between the Brotherhood and the ruling military junta has been evident since the very beginning. The Brotherhood was the only political force that had one of its members in the legislative committee responsible for preparing the modifications of the 1971 constitution approved by a referendum on March 19th. The brotherhood refused to take part almost in any rally against the Supreme Council of Armed Forces (SCAF), and in many cases sought to tarnish these rallies and attack those who called for them.

    The Brotherhood, had also taken an aggressive stance against laborers in their continuous struggle against the masters backed by the military junta. It has always condemned workers rallies, sit-ins, or occupations, and described the workers fight for their rights as counter-revolutionary and incited by clients of Mubarak’s regime.

    Poised for a landslide victory in the current parliamentary elections along with the more radical Salafi Islamists, the Brotherhood is keen on getting rid of future opposition, namely socialists. It’s easy to know why if one takes a look at the policies that their counterparts in Tunisia have adopted once confident in their new seats in the parliament. It’s even clearer when one takes notice of their prominent leaders’ (mostly businessmen) statements to the media, especially ones describing the neoliberal financial and economic policies of Mubarak’s regime as good and effective, if not coupled with corruption and crony capitalism.

    We are sure that these new attacks by the SCAF and its Islamist allies are nothing but an early beginning. A new phase of the Egyptian Revolution is already starting to take shape. This time the true conflict lines will be clear for all after being only clear for some. The Egyptian Revolution will take its true face of a class war of us the proletariat against them, the masters, the military junta, and the conservative fascist Islamists.

    J'aime

  2. entdinglichung Says:

    en Allemand: http://www.kosmoprolet.org/angriffe-auf-aegyptische-anarchisten-und-revolutionaere-sozialisten

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :