Discours de Lucien Sanial au Congrès de Paris (1900)

by

(Lucien Sanial représente le Socialist Labor Party des États-Unis).

Discours du citoyen Lucien Sanial

Les socialistes américains ont pris un rôle modeste dans le mouvement socialiste international, mais il sont appelés aujourd’hui à jouer un des rôles les plus importants. A  l’occident commence à luire le grand soleil capitaliste qui modifiera les conditions économiques et précipitera l’avènement du socialisme. La concentration capitaliste américaine, qui va chercher à lutter contre le capitalisme européen et va mettre aux prises les prolétaires d’un pays contre les prolétaires d’un autre pays, nécessite l’organisation internationale socialiste qui rappellera aux ouvriers quels sont leurs devoirs et évitera des luttes meurtrières dont les capitalistes seuls bénéficieraient. (Applaudissements)

L’idée socialiste a déjà fait des progrès dans notre pays. Aux élections de 1876 nous n’avions obtenu que 48.000 voix socialistes, deux ans après aux élections de 1878, nous en obtenions 85.000. Ces chiffres vous montrent qu’avant longtemps plusieurs centaines de mille ouvriers seront rangés sous le drapeau du socialisme international (Applaudissements.)

Un Incident

Notre camarade Sanial a terminé son discours prononcé en français. Il va quitter la tribune lorsque plusieurs délégués américains et anglais lui demandent de vouloir bien le traduire en anglais. Il accède bien volontiers au au désir qui est exprimé. Il était sur le point de terminer, la séance allait prendre fin, lorsque le citoyen Lafargue bondit à la tribune. Il s’empare brutalement de la chaise de notre excellente camarade Clara Zetkin et sans rien dire s’assoit et brandit un morceau de papier qu’il tient à la main. Aussitôt les membres du Parti ouvrier français qui n’avaient pas encore paru dans la salle du Congrès international, l’envahissent et entourent la tribune. Le citoyen Lafargue demande la parole à Jaurès. (…)

Une Réponse to “Discours de Lucien Sanial au Congrès de Paris (1900)”

  1. The Weekly Archive Worker: Zur Kritik des Schulsports « Entdinglichung Says:

    […] de l’Internationale ouvrière (1912-1921) * l’Humanité: On arrête Monatte (1920) * Discours de Lucien Sanial au Congrès de Paris […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :