Égypte: Grève à l’usine Pirelli d’Alexandrie

by

1. Communiqué égyptien:

Après une grève de presque un mois à l’entreprise de pneus (Pirelli) d’Alexandrie, en Égypte, et à la suite d’un sit-in de protestation par les travailleurs devant le consulat italien à Alexandrie, la semaine passée, une délégation de travailleurs a rencontré le consul. Ce dernier a promis d’intervenir auprès de la direction de la compagnie en Italie.

Mais au lieu de réagir positivement aux revendications légales et légitimes des travailleurs, la direction italienne de la firme a répliqué en menaçant de fermer la filiale égyptienne du groupe, en déclarant que l’entreprise possédait plus de 25 succursales dans d’autres pays et ne subirait aucun dommage en fermant la branche égyptienne. La direction italienne menace également de licencier 300 travailleurs temporaires.

Il est absolument indispensable de résister à cette attitude brutale de la direction de la compagnie en manifestant de la solidarité avec les travailleurs contre l’arrogance des employeurs qui se montrent déterminés à punir des ouvriers pour avoir osé revendiquer leurs droits.

Les différentes agences et ministères de l’Etat doivent agir en accord avec leurs responsabilités. Quelle est leur utilité s’ils n’agissent pas, alors que des travailleurs égyptiens sont humiliés dans leur propre pays et privés de leurs droits reconnus au plan légal.

Le nouveau président Morsi fera-t-il le nécessaire pour protéger les droits des ouvriers égyptiens ou soutiendra-t-il les propriétaires de la firme transnationale Pirelli contre les travailleurs?

Le 27 juin 2012 au matin, les travailleurs de l’entreprise organisent un sit-in de protestation devant le consulat italien à Alexandrie. Manifestons-leur notre solidarité.

Vive la lutte des travailleurs égyptiens. Vive la révolution égyptienne !

Fédération égyptienne des syndicats indépendants

(27 juin 2012)

Envoyez vos messages de solidarité aux adresses suivantes: fatmaramadan66@gmail.com et efitu.union@gmail.com

2. Communiqué français:

 Solidarité avec les grévistes de l’usine Pirelli (pneumatiques) en Égypte

La Fédération égyptienne des syndicats indépendants (EFITU) a lancé un appel à la solidarité internationale avec les travailleurs grévistes de Pirelli, à Alexandrie, et diffuse des informations concernant cette grève qui se déroule dans une situation difficile pour la classe ouvrière égyptienne.

Les travailleurs de Pirelli ont engagé la grève le 10 juin. Leurs revendications portent pour l’essentiel sur des questions salariales. Pirelli est un puissant groupe international qui réalise d’importants bénéfices, mais ne respecte même pas les textes sociaux en vigueur en Égypte ni la convention sociale de février 2011.

Les grévistes ayant organisé un rassemblement devant le consulat italien d’Alexandrie, et demandé que leurs revendications soient transmises à la direction du holding Pirelli ainsi qu’au gouvernement italien, la direction a répondu en menaçant de licencier 300 travailleurs intérimaires et, si nécessaire, de fermer l’usine.

Et, sans attendre, elle a licencié cinq travailleurs en les accusant d’incitation à la grève.

Émancipation tendance intersyndicale (France) s’associe à cette campagne de solidarité pour que soient mis fin à ces menaces, pour que soient réintégrés les cinq travailleurs licenciés, et que soient satisfaites les revendications des grévistes.

Le 2 juillet 2012

Émancipation, tendance intersyndicale (France)

Contact : er@emancipation.fr

3. Vidéo:

Étiquettes :


%d blogueurs aiment cette page :