Campagne de solidarité avec les travailleurs de la Southern Oil Company en Irak

by

La souffrance des travailleurs de la Southern Oil Company est devenue intolérable, faisant face à la négligence et à des sanctions quand ils expriment leur revendications. Dans le passé, ils ont organisé beaucoup de manifestations et de grèves et ont obtenu une partie de leur revendications légitimes, mais la direction est revenue sur sa position et n’a pas respecté son accord avec les travailleurs.

Nous, soussigné-e-s, soutenons les revendications légitimes posées par les travailleurs de la Southern Oil Company, qui sont aussi les revendications avancées par le Comité de défense des droits des travailleurs du secteur pétrolier :

1 Payer aux travailleurs de la société les profits désignés accumulés depuis 2010, s’élevant à 305 millions de dollars étant donné qu’à la lumière de la corruption financière, nous pensons que ce sera compromis.

2 Construire des maisons sur les terres qui ont été distribuées aux ouvriers il y a 8 ans par les sociétés d’investissement et ne pas mettre les charges sur les ouvriers, ainsi que désigner et distribuer des terres à ceux qui y sont éligibles.

3 Abolir toutes les décisions restreignant le syndicalisme et promulguer un code du travail juste et équitable.

4 Rendre accessible les traitements médicaux pour les ouvriers des champs pétroliers qui ont été des scènes de batailles et de matériaux radioactifs pendant des années, particulièrement au nord et au sud de Rumaila.

5 Arrêter la privatisation des hôpitaux désignés pour soigner les travailleurs.

6 Elever les bonus de 1000$ à 4000$ par an pour tous les travailleurs du secteur pétrolier.

7 Recommencer la prise en compte de l’âge des travailleurs et des classifications qui ont cessé depuis 11 ans.

8 Dévoiler les détails de la nouvelle prime approuvée par le ministre et l’annonce de son budget.

9 Remettre en place les rotations, les vacances et les compensations pour le travail dangereux.

10 Activer le travail du département de formation et développement et reconnaître les cours mis en place sur les champs pétroliers.

Nous appelons les amoureux de la liberté, les forces et organisations progressistes, les syndicats, à se tenir aux côtés des travailleurs du pétrole à Bassorah, qui dénoncent toutes sortes de menaces et négligences auxquelles ils sont exposés ainsi que de soutenir leur justes revendications.

signer en ligne : http://www.ahewar.org/camp/i.asp?id=389

512

Premiers signataires:

Mazin Qasim (Canada), Fabienne Melmi (Italie), Stéphane Julien (France), Ali Inad (Norvège), Mryam Abdulrahman (Canada), Aras Rashid (Canada), Suzanna Zhila (Suède), Rowan Noor Younis (Irak), Evan Darraji (Irak), Cameran Azad (Australie), Khaled Khalil (Egypte), Michael Mahdi (USA), Adil Ahmed (Canada), Intisar khalil (Canada), Saeed Mustafa (USA), Nadir Abdul-Hameed (Danemark), Azar Modaresi (Grande-Bretagne), Masoud Ghahramani (Allemagne), Ladan Dawar (Allemagne), Mohamad Jafari (Grande-Bretagne), Salah Irandoust (Canada), Mino Hemati (USA), Khaled Zaheri (Suède), Renaud Romagnan (France), Noori Bashir (Grande-Bretagne), Michael Eisenscher (USA), Giorgio Corrias (Italie), Mohammed Raasti (Allemagne), Delshsd Amini (Canada), Tofigh Mohammadi (Suède), Jalal Barkhordar (Canada), Dave Bleakney (Canada), Noureddine Ziani (Maroc), Mosleh Rebwar (Suède), Mohamad Fatahi (Grande-Bretagne), Sahand Hosseini (Allemagne), Salar Saeed (Grande-Bretagne), Ammer Sabir (Australie), Taher Esa (Finlande), Jane Marsh (Canada), Imane Mrabet  (Maroc), George Tomaszewski (Canada), Erik Demeester (Belgique), Elias Assad (Canada) …

66935

Étiquettes :


%d blogueurs aiment cette page :