Mort en prison du militant Afshin Osanlou en Iran

by

Le régime d’Iran est responsable de sa mort.

 Afshin Osanlou, conducteur de bus interurbains, célèbre militant ouvrier et frère du dirigeant syndical des conducteurs de bus Mansoor Osanlou, est mort d’un arrêt cardiaque à la prison Rajaee Shahr en Iran le vendredi 21 juin. Il n’avait que 42 ans. Selon sa famille, Afshin n’avait jamais eu de maladie cardiaque. Il avait été arrêté en automne 2010, torturé et condamné à cinq ans de prison pour ses activités syndicales. Selon sa sœur, Afshin est mort avant d’avoir pu rejoindre l’hôpital. Tout indique qu’Afshin Osanlou a été assassiné par le régime. Ce n’est pas la première fois qu’un dissident meurt en prison en Iran. Les noms suivants sont ceux de militants et de dissidents morts ces dernières années dans les prisons iraniennes :

*Sattar Beheshti *Hodi Saaber *Zahra Bani Yaghoub *Mohsen Dogmechi *Mansoor Raadpoor *Zahra Kazemi *Omid Reza Mirsiafi *Heshmat Saaran *Alborz Ghasemi *Akbar Mohammadi et *Ali Akbar Saeedi Sirjani.

 Le harcèlement, la torture et les conditions de détention inhumaines sont les principales causes de la plupart des maladies physiques et psychologiques qui affectent les prisonniers politiques en Iran, et que les autorités judiciaires empêchent de soigner. La mort d’Afshin Osanlou est un avertissement à propos des menaces auxquelles doivent faire face les prisonniers politiques en Iran.

Par la persécution des militants, les tortures physiques et psychologiques, les conditions de détention inhumaines, le refus d’offrir des soins médicaux aux prisonniers malades, le régime en Iran est responsable de la mort des travailleurs emprisonnés et des prisonniers politiques.

  • Nous condamnons le régime de la République Islamique pour le meurtre d’Afshin Osanlou.
  • Nous appelons à la libération immédiate de tous les travailleurs emprisonnés et prisonniers politiques en Iran.
  • Nous demandons que soit apportés les soins médicaux urgents nécessaires à tous les travailleurs emprisonnés et prisonniers politiques.

Nous nous joignons aux familles des prisonniers politiques en revendiquant la fin des conditions de détention mortelles dans les prisons iraniennes, la mise en place des garanties appropriées pour la protection et la sécurité de leur santé et de leurs droits selon les critères reconnus à l’échelle internationale.

afshinnsp_589 Signataires:

  • Shahla Daneshfar, Coordinatrice de Free Them Now, campagne pour la libération des travailleurs emprisonnés en Iran
  • Bahram Soroush,International Labour Relations of  Free Them Now
  • Göran Gustavsson, LO – Sweden
  • Sophie Boiszeau, Initiative Communiste-Ouvrière, France
  • Yves Coleman, Ni patrie ni frontières, France
  • Quentin Dauphiné, Émancipation – Tendance Intersyndicale, France
  • Pascal Descamps, CGT, France
  • Nicolas Dessaux, Solidarité Irak, France
  • Aleksa Gvozden, Initiative Communiste-Ouvrière, France
  • Stéphane Julien, Émancipation – Tendance Intersyndicale, France
  • Renaud Romagnan, Informaticien CNRS, Issy Les Moulineaux, France
  • Masoud Arjang,  Free Them Now , Canada
  • Faramarz Ghorbani, Free Them Now, Sweden
  • Hoshyar Soroush, Free Them Now, Sweden
  • Naser Shishegar, Free Them Now, Sweden
  • Hassan Salehi, Free Them Now, Sweden
  • Arsalan Nazeri, Free Them Now, Australia
  • Reza Rashidi, Free Them Now, England

28 June 2013

Pétition en ligne

Une Réponse to “Mort en prison du militant Afshin Osanlou en Iran”

  1. Mort en prison du militant syndicaliste AfshinOsanloo en Iran | soliranparis Blog Says:

    […] https://bataillesocialiste.wordpress.com/2013/06/30/mort-en-prison-du-militant-afshin-osanlou-en-iran… […]

    J'aime

Les commentaires sont fermés.


%d blogueurs aiment cette page :