Notre camarade Azad Ahmed a été assassiné

by

Azad Ahmed a été assassiné. On l’a retrouvé mort dans sa voiture incendiée, le 30 octobre 2013, sur la route entre Kirkuk et Sulaymania, au Kurdistan d’Irak.

Est-ce un crime politique ? Nul ne le sait. Azad, né en 1971, était un militant, depuis plus de vingt ans. Il avait participé à la création du parti communiste-ouvrier d’Irak en 1993, et siégeait au bureau politique. De même, il était membre du bureau politique du Parti communiste-ouvrier du Kurdistan depuis sa création. Il avait membre du conseil central du Congrès des libertés en Irak dès sa création.

C’était aussi un militant des droits des enfants, directeur du centre de défense des droits des enfants à Bagdad, où il s’occupait des jeunes refugiés, refusant les clivages ethniques et confessionnels.

J’avais rencontré Azad a plusieurs reprises, au Japon, à l’invitation de Zenko, l’assemblée nationale pour la paix et la démocratie. J’avais pu apprécier son humour, sa gentillesse, son dévouement à continuer à s’occuper des gamins des rues au milieu de la guerre civile. Nous échangions régulièrement par internet. Il aimait parler de ses enfants qu’il adorait, de sa famille, avec une bonne humeur toujours égale. C’est une perte immense, pour ses proches, ses amis, et pour notre mouvement.

Nicolas Dessaux

969372

99

13

26

22

Solidarité Irak


%d blogueurs aiment cette page :