Membres des IWW (Industrial Workers of the World) qui ont combattu lors de la Guerre civile espagnole

by

Article paru dans Industrial Worker (novembre 2013), traduit en français par le C.A.T.S. de Caen.

Il n’est pas surprenant que nombre de Wobblies (nom familier des IWW, intraduisible) se soient rendus en Espagne pour combattre pendant la Guerre Civile. Alors que la majeure partie d’entre eux servit au sein des Brigades internationales, certains le firent avec la Confederación Nacional del Trabajo (CNT). Des Wobblies comme Mike Raddock, Ray Steele et celui qui allait devenir le rédacteur en chef de l’Industrial Worker, Pat Read, acquirent la réputation de faire partie des meilleurs soldats de la 15ème Brigade internationale.
Les archives concernant la Guerre Civile espagnole et les IWW des années trente sont incomplètes c’est pourquoi il est impossible de savoir combien de Wobblies se sont rendus en Espagne. J’ai retrouvé près de vingt personnes qui affirmaient être des Wobblies ou dont on se souvient comme tels. Huit membres de ce groupe furent tués en Espagne et un mourut des suites de ses blessures peu de temps après son retour. Pour des raisons inconnues l’Industrial Worker n’a jamais commémoré la mort de cinq des neuf compagnons répertoriés ici. Ainsi, 75 ans après le dernier acte de la Guerre Civile espagnole, nous nous souvenons.

Heinrich Bortz

Dans son édition du 23/10/1937 l’Industrial Worker relate : « Le camarade Bortz était Allemand et appartenait à la branche navale des IWW de Stettin (actuellement en Pologne mais en territoire allemand avant la seconde Guerre Mondiale) ». Son avis de décès rapporte que les Nazis l’avaient jeté en camp de concentration. Bortz réussit à s’échapper et à se rendre au Danemark puis en Suède. Là-bas il continua son activisme. En 1936, il se rendit en Espagne, rejoignit le bataillon international de la colonne Durruti de la CNT et fut tué au combat.

Ted Dickinson

Dickinson avait rejoint les IWW australiens en 1923 et éditait le journal Direct Action. Il fut emprisonné pour son activisme. Il partit pour l’Angleterre peu après sa sortie de prison au début des années vingt. Il rejoignit le bataillon britannique des Brigades Internationales où il fut commandant en second de la deuxième compagnie. En 1937, il fut capturé et exécuté par les fascistes.

Harry F. Owens

Owen était un marin anarchiste qui, rendu furieux par la conduite de l’International Seamen’s Union (syndicat maritime), rejoignit les IWW en 1921. Avant son départ pour l’Espagne il participa à une grève des IWW contre un navire transportant des marchandises aux fascistes dans ce pays. Il n’y a pas beaucoup d’informations sur ce qu’à fait Owen là-bas mais on sait qu’il faisait partie du bataillon Lincoln et qu’il fut tué au milieu de l’année 1937.

Louis Rosenberg

D’après son avis de décès établi par la CNT, Louis Rosenberg fut tué le 16/06/1937 sur le front aragonais alors qu’il servait au sein du bataillon international Durruti de la 26ème division (dénomination de la colonne Durruti de la CNT après la militarisation des milices et leur intégration à l’Armée Populaire de la République – Note du CATS). Il avait 24 ans et faisait partie de la section 120 du Syndicat Industriel des Travailleurs du Bois des IWW à Port Arthur en Ontario (Canada). Il participa à la grève de Thunder Bay de 1934 ainsi qu’à celle du district d’Algoma en 1935. L’avis mentionne aussi un anarchiste de Pennsylvanie qui fut tué à la même période.

Lawrence K. Ryan

Ryan était le secrétaire de la branche IWW de Las Vegas au début des années trente. Cette fonction l’a peut être amené à s’impliquer lors de la construction du barrage Hoover (anciennement barrage de Boulder). Il fut l’un des premiers volontaires du bataillon Lincoln et a été gravement blessé le 27/02/1937 lors de la bataille de Jarama. Selon son ami D. P. Stephens, Ryan mourut un an plus tard au Canada probablement des suites de ses blessures.

Herbert Schlessinger

Lors d’une interview Schlessinger déclara avoir assuré la liaison entre la Sailor’s Union of the Pacific (SUP) et les IWW ce qui semble parfaitement sensé puisque la SUP avait une alliance avec les IWW à la fin des années trente et dans les années quarante. Il fut tué au combat au sein du bataillon Lincoln vers la fin 1938.

Ivan Alroy Silverman

Siverman était membre des IWW du bâtiment à Los Angeles. Il arriva en Espagne dans la seconde moitié de 1937 et appartenait au bataillon Lincoln. Selon les registres il fut tué à Gandesa en avril 1938.

Raymond Albert Steele

Steele était un autre marin Wobbly. Selon Dave Smith, vétéran du bataillon Lincoln, « Ray Steele faisait tout le temps des exposés sur la supériorité de l’action directe en tant que tactique ». Ses compagnons se souviennent tendrement de lui comme étant un des meilleurs soldats du bataillon et un des meilleurs mitrailleurs de la compagnie de mitrailleuses « Tom Mooney ». D’après les archives des Brigades internationales, il fut tué le 15/07/1937 lors de la campagne de Brunete. Il existe plusieurs versions différentes sur les circonstances de la mort de Steele mais celle qui fait consensus est qu’il a été abattu par un sniper.

Robert Charles Watts

Watts était docker quand il se porta volontaire pour l’Espagne. Il disait qu’il avait servit dans l’armée mexicaine dans les années vingt. Il servit au sein du bataillon Mackenzie-Papineau (le bataillon canadien de la 15ème Brigade Internationale – note du CATS) et fut tué au combat fin mars ou début avril 1938.

iww_spanishwar

Étiquettes : ,


%d blogueurs aiment cette page :