Vers une nouvelle révolution (Balius, 1938)

by

Le texte de Jaime Balius (Amis de Durruti) a été traduit en français et publié aux Editions du Coquelicot de Toulouse.

« A cette heure historique où nous sommes couverts de sang, nous accusons, sans euphémisme, les politiciens républicains d’avoir par leur haine du prolétariat favorisé ouvertement le fascisme. Nous accusons Azaña, Casares Quiroga, Companys, les socialistes, tous les comédiens de cette République, née d’une saynète printanière qui a détruit les foyers de la classe ouvrière. Et cela arrive parce qu’on n’a pas fait la révolution au moment voulu. »

N° 6 des cahiers du coquelicot. 10 € + 2 € de frais de port auprès de: Le Coquelicot / BP 74078 / 31029 Toulouse cedex (chèques à l’ordre de : Le Coquelicot).

couverture balius recto

Voir aussi:


%d blogueurs aiment cette page :