Le courant «bordiguiste» (1919-1999)

by

Un livre au format pdf de Philippe Bourrinet, hébergé ici avec l’accord de l’auteur:

HISTOIRE  DU  COURANT BORDIGUISTE

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

La Gauche communiste italienne (Sinistra comunista italiana), communément appelée «bordiguiste», reste méconnue, dans le pays où elle a surgi, ainsi que dans ceux où elle s’est développée, dans l’immigration, en France, Belgique et Luxembourg.
Surgie, dès 1912, autour de Bordiga qui en fut le principal artisan, elle se trouva de son congrès de fondation à Livourne en janvier 1921 jusqu’en 1924-1925 à la tête du Parti communiste d’Italie, et cela en une période défavorable, celle de la marche du fascisme vers le pouvoir. À cette époque le courant de Gramsci, organisé en 1919-1920 autour de la revue Ordine Nuovo, ne jouait encore qu’un second rôle. Trop marqué par son intellectualisme idéaliste (la philosophie de Benedetto Croce), Gramsci ne joua un rôle politique à Turin qu’à la faveur des grèves de 1920. De la fonda-tion du PC d’Italie qu’à l’arrestation et l’emprisonnement de Bordiga de février à octobre 1923, Gramsci comme Togliatti étaient considérés comme ralliés au «bordiguisme», dont les thèses de Rome de 1922, rédigées par Bordiga et Terracini, constituaient le socle…

Voir aussi:


%d blogueurs aiment cette page :