Josep Rebull, la voie révolutionnaire

by

80ème anniversaire de la Révolution espagnole

Note de lecture parue dans La Révolution prolétarienne N°787 (décembre 2014).

Connaître la Révolution espagnole, c’est non seulement connaître et reconnaître les faits (certains staliniens n’en sont même pas encore là), mais aussi connaître les points de vue révolutionnaires sur cette expérience, à commencer par ceux qui l’ont vécue. Josep Rebull, militant au cœur des Journées de mai 1937 à Barcelone et voix d’une « gauche » du P.O.U.M., avait déjà été évoqué et étudié dans le livre de Chazé Chroniques de la Révolution espagnole (Spartacus, 1979), dans la revue barcelonaise Balance N°19-20 (2000) et les Cahiers Léon Trotsky N°71 (2000). Agustín Guillamón, infatigable historien de cette période, a publié une étude complète des textes qui souligne leur importance et leur originalité dans un livre publié chez Spartacus en juin dernier: Espagne 1937 – Josep Rebull, la voie révolutionnaire. On y découvre ou redécouvre son point de vue sur l’insuffisance des comités de juillet 1936, sa dénonciation des renoncements, des limites d’une collectivisation relevant du « capitalisme syndical », et d’une mise à la remorque de la C.N.T. par la direction de son parti, ce POUM auquel il restera pourtant fidèle, porteur d’une opposition interne loyale. Traduit par mes amis du Collectif Anarchiste de Traduction et Scannérisation de Caen, le livre ne coûte que 12 euros port compris (http://spartacus.atheles.org/commander?ref_livre=3037).

Une lecture vivement conseillée (et indispensable pour tou-te-s les passionné-e-s par la Révolution espagnole).

Stéphane JULIEN

Agustín Guillamón – Espagne 1937 : Josep Rebull, la voie révolutionnaire. 170 pages Spartacus. ISBN : 9782902963706

 

Une Réponse to “Josep Rebull, la voie révolutionnaire”

  1. lucien Says:

    ce texte en espagnol: http://2014.kaosenlared.net/component/k2/99022-josep-rebull,-la-voie-r%c3%a9volutionnaire

    J'aime

Les commentaires sont fermés.


%d blogueurs aiment cette page :