La presse en langue française dans la Barcelone révolutionnaire de l’Espagne en guerre (1936-1938)

by

80ème anniversaire de la Révolution espagnole

Article de Josep M. Figueres paru en 2015 dans les Cahiers d’Études des Cultures Ibériques et Latino-américaines, disponible au format pdf:

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf externe

Extrait:

De Juillet (POUM) un seul numéro a été conservé, celui de juin 1937, au contenu varié. Le POUM édite, en outre, La Révolution Espagnole: sur les 17 numéros, 7 sont conservés dans trois bibliothèques différentes. Le sous-­‐titre indique qu’il s’agit de « l’édition française hebdomadaire du Parti Ouvrier d’Unification marxiste d’Espagne (POUM) ». Cette publication contient des textes théoriques, des informations et des textes d’opinion politiques. Le siège est à Barcelone, l’administration à Paris. La phrase « Prière de Reproduire » est éloquente. Dans le premier numéro, un discours de Léon Blum est commenté et on y relève la reproduction de textes de journaux de Barcelone. Notons la série « La question agraire en Catalogne » et la créativité de certains articles (« La Révolution dans une petite ville » en référence à la situation prévalant à Vilanova i la Geltrú). Le journal s’adresse aux ouvriers français et les documents politiques y abondent : résolutions du Comité Central du POUM, analyses politiques et militaires, notes sur la situation révolutionnaire du point de vue du parti, qui sera interdit et sa presse mise sous silence en mai 1937. Dans « l’Appel au lecteur ! » il est écrit :

Cet organe, édité par le Parti Ouvrier d’Unification Marxiste, est destiné à tous ceux qui se sentent solidaires de la lutte menée par les ouvriers et les paysans de toute l’Espagne, contre le fascisme, contre le capitalisme oppresseur et pour l’émancipation totale des travailleurs (…) Prolétaires de France, notre lutte est la vôtre. Soutenez-­nous!

[n ° 3 du 17 septembre 1936]


%d blogueurs aiment cette page :