Dmitriev (1851-1910)

Elisabeth Dmitriev

Fille d’un officier tsariste, elle milite très jeune dans les cercles socialistes de Saint-Petersbourg. En 1868, elle se rend en Suisse où elle participe à la création de la Section russe de l’Internationale. Déléguée à Londres elle se lie à Karl MARX qui l’envoie en mission d’information à Paris en mars 1871. Elle devient avec l’ouvrière relieuse Nathalie Le Mel une des animatrices les plus actives de l’Union des Femmes où elle s’occupe surtout de questions politiques et plus particulièrement de l’organisation des ateliers coopératifs. Elle co-organise l’Union pour la défense de Paris et les soins aux blessés, et prend part aux combats de rue de la semaine sanglante au terme de laquelle elle parvient à s’enfuir et à regagner la Russie. Elle y épouse un condamné politique pour lui éviter la peine de mort et le suivra en déportation en Sibérie où elle terminera ses jours.

TEXTES:

  • Manifeste de l’Union pour la défense de Paris et les soins aux blessés in Rougerie / Procès des communard (p. 113)

Publicités

2 Réponses to “Dmitriev (1851-1910)”

  1. Les femmes pendant la Commune (1) « La Bataille socialiste Says:

    […] central de l’Union des femmes, placé sous l’inspiration de Nathalie Le Mel et d’Elisabeth Dmitrieff. La première, amie de Varlin et l’une des fondatrices de la Marmite, était bien connue. […]

    J'aime

  2. Nath Says:

    Cette femme fut sauvé par Nathalie le Mel, qui pendant son procès la sachant en sécurité, évita à tout prix d’indiquer où elle avait logé, pour éviter tout ennui future.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :