Gómez Palomo (1917-2008)

Francisco Gómez Palomo
Militant des Jeunesses communistes passé à la Gauche communiste (1935) puis au POUM dont il fait partie du comité de Madrid. Arrêté en juin 1937, libéré en 1938, il s’exile en France avant l’arrivée des troupes franquistes, y est interné au camp d’Argelés et parvient à gagner Paris. Il y milite dans la même cellule du PCI que Castoriadis, puis dans l’Union Ouvrière Internationale (scission du PCI) avec Munis et enfin à ICO.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :