Hamon (1862-1945)

Augustin Hamon

Délégué  de la Bourse du Travail de Nantes au Congrès de Londres (1896), « anarchiste-socialiste », franc-maçon, libre penseur et chevalier du travail, pionnier de la SFIO dans les Côtes-du-Nord. A la SFIO, il se classe dans l’opposition de gauche à la direction, occupe plusieurs postes de responsabilité dans les instances régionales et privilégie avant tout l’unité ouvrière. En août 1932, il est l’un des vingt membres de ce parti présents, malgré l’opposition de l’Internationale, au congrès mondial d’Amsterdam contre la guerre et le fascisme. Il y devient le seul socialiste du secrétariat du comité. En juin 1933 il est poursuivi pour « provocation de militaire à la désobéissance dans un but de propagande anarchiste ». Sa dernière prise de position politique sera de quitter la SFIO en 1944 pour adhérer au Parti communiste. Il devait mourir peu après, le 3 décembre 1945.

Sans titre-1

Extrait de La France socialiste, tome 2.

TEXTES:

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :