Ngo Van Xuyet (1913-2005)

ngo_van.jpg

A partir des années 1920, Ngo Van participa dans les rangs du mouvement trotskyste, à la lutte anti-coloniale. Après 1945, les trotskystes vietnamiens, qui avaient pris une certaine importance, furent massacrés par les communistes orthodoxes menés par Ho Chi Minh. Ngo Van fuit alors son pays, trouvant refuge en France en 1948. Il travaillera comme ouvrier électricien aux usines Jeumont-Schneider, à la Plaine Saint-Denis, jusqu’à sa retraite en 1978.

En politique, il milite d’abord dans l’Union ouvrière internationale et s’éloignera du trotskysme en participant à un petit groupe avec Maximilien Rubel, l’éditeur des oeuvres de Karl Marx dans la « Pléiade . » Après 1958, Ngo Van rejoint le groupe conseilliste ILO (Informations et liaison ouvrières), puis ICO (Informations et correspondance ouvrières) qui se dissout en 1973, puis collabore à Echanges ainsi que plusieurs exs d’ICO.

En 2000 il sort deux livres remarqués: Viet-Nam 1920-1945 et Au pays de la cloche fêlée. Il est décédé le 1er janvier 2005 à l’age de 91 ans.

TEXTES

Voir aussi:

ngovan

Une Réponse to “Ngo Van Xuyet (1913-2005)”

  1. Ngo Van : Au pays de la cloche fêlée – CR de lecture par Nelly Didelot | Mémoires d'Indochine Says:

    […] Biographie de Ngo Van sur le site Bataille socialiste […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :