Archive for the ‘Agenda’ Category

Rencontre avec Muayad Ahmed et Yanar Mohammed à Lille

31 octobre 2014

Samedi 8 novembre à 14h à la librairie l’Insoumise (10 rue d’Arras, Lille), avec Muayad Ahmed (Parti communiste-ouvrier d’Irak) et Yanar Mohammed (Organisation pour la liberté des femmes en Irak).

De Kaboul à Damas, de Téhéran à Ankara, de Paris à Montréal, une vague de solidarité avec la ville de Kobané, sous le feu de Dae’sh et assiégée par l’Etat turc s’est levée dans les pays voisins et dans le monde entier.

Cette résistance exemplaire est venue renforcer la lutte des peuples, des travailleurs-ses, des femmes contre l’intégrisme, contre les régimes despotiques de la région et contre les grandes puissances qui prétendent combattre le terrorisme pour mieux défendre de sordides intérêts impérialistes.
Dans l’Irak et le Kurdistan d’Irak voisins, gouvernés par des pouvoirs corrompus et exsangues après dix ans d’occupation américaine et de guerre civile, la gauche révolutionnaire, le mouvement syndical et le mouvement des femmes organisent l’auto-défense collective de la population face à Dae’sh.
Muayad Ahmed, secrétaire général du Comité Central du Parti Communiste-ouvrier d’Irak, et Yanar Mohammed, membre du PCO d’Irak et Présidente de l’OLFI (Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak)nous exposeront sera la situation de cette résistance sociale, ouvrière et féministe en Irak et au Kurdistan d’Irak, et débattront avec nous des perspectives internationales de lutte et de solidarité.

lille_n

Dernière minute: l’Insoumise a décidé de déplacer l’heure de la rencontre à 14h au lieu de 16h.

Tournée de Muayad Ahmed les jours précédents à Lyon (mercredi 5, Université Lyon 2, 4bis rue de l’Université à 18h 30), Marseille (jeudi 6, salle mille babord, 61 rue Consolat à 19h) et Paris (vendredi 7, salle Ageca, 177 rue de Charonne 11° arr. à 19h).

Socialists and the First World War

11 juillet 2014

Agenda d’été 2014

Exposition et meetings en août à Londres au local du Parti socialiste de Grande-Bretagne (SPGB):

A hundred years since the outbreak of the First World War, the one surviving political organisation that opposed the conflict is marking the events of the time. The Socialist Party of Great Britain (SPGB) declared the war to be about access to trade routes and sources of raw materials for the owners of business and not about the interests of the vast majority in society, saying the conflict did not justify the shedding of a single drop of blood. As a result, many of its members were put in prison for their political opposition to the war. To mark this occasion, the Party is engaging in a number of activities this summer, including:

The publication of a new pamphlet which contains articles from the ‘Socialist Standard’ between 1914 and 1918 which set out our principles opposition to the war, together with other material giving an overview of the war, its causes and its effects on working-class lives. This pamphlet is called ‘Strange Meeting: Socialism and World War One‘ and is available for £4.50 (incl p&p) from the Socialist Party from Monday 7th July 2014.

Strange

A unique exhibition ‘The Socialist Party and the First World War‘ at Socialist Party Head Office in Clapham will open 11am to 5pm Monday 4th August to Sunday 10th August 2014 and weekends for the rest of August. The exhibition will include archive photographs from the war period. It will also detail how those who opposed the conflict were affected by it, with some becoming Conscientious Objectors, many being imprisoned, while others went ‘on the run’ to flee the military authorities. Our object was not to bid defiance to a world gone mad, but to place on record the fact that in this country the Socialist position was faithfully maintained by the Socialist Party.

a series of public meetings about aspects of the war, including:

  • The Working Class Lost the First World War‘ at 8.00pm on Tuesday 5th August 2014 at Chiswick Town Hall, Heathfield Terrace, London W4 4JN
  • The Left and the First World War‘ at 3.00pm on Sunday 17th August 2014 at Socialist Party Head Office in Clapham, London SW4 7UN
  • The Not So Great 1914-18 War‘ at 8.00pm on Wednesday 20th August 2014 at Maryhill Community Central Halls, 304 Maryhill Road, Glasgow G20 7YE

war

Projection-débat du film « Entrée du personnel »

30 mars 2014

Le samedi 5 avril 2014, projection du film Entrée du personnel de Manuela Frésil, organisée par la CNT-SO à 14h, à la librairie l’Émancipation, 8 impasse Crozatier 75012 Paris.

Pendant sept ans, Manuela Frésil a filmé et enregistré des ouvriers dans des abattoirs industriels de l’ouest de la France. Elle a filmé les cadences hallucinantes de la découpe, l’univers dément de ces chairs animales tailladées, de ces tendons sectionnés, de ces viscères mises à nu. Bien loin d’un reportage filmé, d’un simple documentaire de dénonciation, Manuela Frésil a travaillé en orfèvre au sertissage de la parole et de l’image. Des comédiens invisibles lisent les paroles que les ouvriers ont prononcé lors des enregistrements sans que jamais ces textes se rapportent directement aux images montrées à l’écran. Peu importe que des cadences effroyables entraînent systématiquement ce que l’on épingle désormais du nom de « troubles musculo-squelettiques. » Peu importe que ces hommes et ces femmes emmènent avec eux, chez eux, l’abrutissement de la non vie. Peu importe que le monstre Usine broie leurs rêves et leurs désirs. Seul importe le profit du capital investi.

Au-delà de la description terrifiante d’un univers concentrationnaire où s’engloutit toute humanité, c’est, en creux, un appel à une autre vie que suscite la vision de ce chef d’œuvre bouleversant qu’est Entrée du personnel. Tout d’abord, on est frappé par la toute puissance du patronat dans ces usines, par l’absence de résistance de ces ouvriers. Puis, très rapidement, les questions se pressent en foule : faut-il vraiment massacrer autant d’animaux pour que vivent les hommes ? Et les découper ensuite comme autant de morceaux de sucre ? Et que reste-t-il de la vie des hommes et des femmes après vingt ans, trente ans passés dans ces abattoirs où ce ne sont pas seulement les animaux qu’on égorge ? Sommes-nous réel lement condamnés à de tel les existences ? D’autres façons de travailler, de se nourrir, de vivre seraient-elles envisageables ? Ce sont, par défaut, toutes les interrogations que ce film terrible et magnifique charrie avec lui.

Les syndiqués de la CNT Solidarité Ouvrière et d’autres organisations syndicales et révolutionnaires en discuteront en présence de la réalisatrice.

affiche 24x32.indd

Concert de soutien au squat à Caen

19 février 2014

Depuis juin 2013, depuis sept mois et demi, des familles à la rue, principalement des demandeurs d’asile expulsé-e-s des hébergements du 115, et des militant-e-s se sont organisé-e-s en « Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions » et ont occupé deux squats, au 202 puis au 103-109 rue de Bayeux à Caen. Pendant ce temps, la Directive Départementale de la Cohésion Sociale a continué de supprimer des places dans les centres d’hébergement d’urgence et la mairie de Caen est restée indifférente au problème. Le 24 février prochain est une échéance judiciaire qui doit déboucher sur une expulsion du 103-109: une cinquantaine de personnes, dont des enfants, seraient remises à la rue. Le Réseau Education Sans Frontières (RESF14) soutient cette lutte et toutes les familles concernées, et appelle à venir au concert de soutien qui aura lieu vendredi 21 février 2014 à partir de 19h au 103-109 rue de Bayeux, avec comme groupes Au Bout de la Rue (trio acoustique déjanté), Issachar (free-jazz) et Mazel Combo (Klezmer-Jazz manouche); et à la manifestation devant la préfecture samedi 1er mars à 14h.

RESF14

concert

Rencontre-débat « La révolution fut une belle aventure » à Ivry

25 janvier 2014

La librairie-SCOP Envie de lire vous convie à une rencontre-débat autour de l’ouvrage : « La révolution fut une belle aventure », de Paul Mattick (éditions L’Echappée, 2013), mardi 28 janvier 2014 à 19h30. En présence de Laure Batier, co-traductrice du livre, et de Charles Reeve, auteur de l’édition critique. Comme à l’accoutumée, la rencontre sera accompagnée d’un pot fraternel offert par l’association des ami-e-s de la librairie.

Librairie « Envie de lire » 16, rue Gabriel Péri Ivry-sur-Seine (94) Métro Mairie-d’Ivry

enviedelire

Voir aussi:

What are we going to do about capitalism?

20 janvier 2014

Public debate between Peter Tatchell – (Human Rights Campaigner) and Clifford Slapper – (The Socialist Party of Great Britain)

Débat public entre Peter Tatchell (militant des droits humains) et Clifford Slapper (Parti socialiste de Grande-Bretagne)

Wednesday, 5 March 2014 – 6:30pm. Conway Hall, Red Lion Square, London WC1R 4RL. Free admission.

Londres (Conway Hall), 5 mars à 18h30.entrée libre. 

conway

Débat « Le communisme primitif a-t-il eu lieu ? » le 10 janvier 2014

15 décembre 2013

Débat organisé et animé par la revue Critique Sociale vendredi 10 janvier 2014 à 19h30 à Paris, avec :

Au CICP (21 ter, rue Voltaire 75011 Paris, métro M2 Alexandre Dumas ou M9 Rue des Boulets), vendredi 10 janvier 2014 à 19h30.

Le communisme primitif a-t-il eu lieu ?

L’idée d’un état précédant l’institution de la propriété qui serait donc une société sans propriété, un communisme « primitif », originel, est un des lieux communs de la tradition marxiste. Une égalité préexistant à la propriété et à la division des sociétés humaines en classes, à l’exploitation de l’homme par l’homme, est une hypothèse qui semble s’appuyer sur de nombreux faits et observations. Mais cette égalité était-elle « réelle » ? Concernait-elle tous les membres de la société ? Et était-elle la base d’une vie paisible, équilibrée, en harmonie avec la nature comme on le lit souvent, ou bien était-elle au contraire le cadre de rapports violents entre les sexes, les âges, voire de guerre entre les différents groupes humains ? Le communisme primitif n’est-il pas en partie une représentation qui en dit plus long sur le désir d’égalité de ceux qui subissent le capitalisme et le salariat, que sur la réalité historique ? Et pour autant, le combat pour l’égalité n’a-t-il pas encore beaucoup à apprendre des recherches sur les sociétés d’avant la propriété ?

darm

Conférence-débat sur Soral et Dieudonné à Caen le 4 décembre

30 novembre 2013

Conférence-débat avec JP Gautier (auteur de plusieurs ouvrages sur l’extrême-droite, dont La galaxie Dieudonné : pour en finir avec les impostures) mercredi 4 décembre 2013, 20h, amphi Tocqueville à l’Université de Caen.

Dieudo Soral affiche

Soirée Rosa Luxemburg à Montréal le 16 mai

11 mai 2013

À partir de 18h30, lancement à Montréal des 2 derniers livres sur et de Rosa Luxemburg : sa biographie par JP Nettl chez Spartacus et le Tome 2 des Oeuvres Complètes (À l’école du socialisme) chez Smolny/Agone. Actualité de Rosa Luxemburg avec présentation et discussion en prenant appui sur le livre de Daniel Guérin : Rosa Luxemburg et la spontanéité révolutionnaire.

Projection du film de Margareth Von Trotta : Rosa Luxemburg. Réalisé en 1986 version originale sous-titrée en anglais (compréhensible même avec un bilinguisme minimum).

Une dizaine de titres différents seront disponibles pour cette soirée organisée par La Sociale qui diffuse depuis des décennies les éditions Spartacus, pionnières de l’œuvre de Rosa Luxemburg en français. Camarades et amis-ies sont les bienvenues à cette activité, au DIRA, 2035 St-Laurent. Les livres seront ensuite disponibles à l’Insoumise.

La Sociale : asociale@colba.net

rosal1a2

Conférence à Francfort le 8 mars

20 février 2013

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, une conférence sur le Printemps arabe, la révolution féminine et la laïcité se tiendra le 8 mars à l’Université de Francfort avec Taslima Nasreen, Mina Ahadi, Maryam Namazie, Houzan Mahmoud, Necla Kelek (militante turque) et Zana Ramadani (fondatrice de Femen Allemagne). (Rdv à 16h00 Universität Frankfurt, AStA Festsaal, Bockenheimer Warte, Mertonstraße 26-28).

Poster8MarchDe_N_Chap