Archive for the ‘Revues’ Category

Critique Sociale n° 40

2 février 2017

Le numéro 40 de Cri­tique Sociale (février/mars 2017) est dis­po­nible au for­mat PDF. Au sommaire :

– Actua­lité :
* Bri­sons la spi­rale du repli iden­ti­taire
* Une révolte sociale au Mexique

– His­toire et théo­rie :
* Rosa Luxem­burg, démo­cra­tie et révo­lu­tion
* Rus­sie 1917, nais­sance d’un capi­ta­lisme d’Etat
* La néces­saire cohé­rence des luttes pour l’émancipation

 

http://www.critique-sociale.info/

Publicités

Les archives numérisées des revues de P. Mattick en ligne

1 janvier 2016

La revue animée par Paul Mattick, International Council Correspondence, qui changea de nom pour  Living Marxism et New Essays et fut publiée aux Etats-Unis de 1934 à 1943, a été entièrement numérisée et mise en ligne par le site des Archives Pannekoek à l’adresse: http://www.aaap.be/Pages/International-Council-Correspondence.html.

Il ne s’agit pas des originaux (quelques-uns sont sur notre site) mais du reprint par Greenwood Corp en 1970. Cette collection en libre accès est particulièrement importante pour tout-e militant-e communiste et/ou libertaire qui lit l’anglais.

Nous avons commencé nous-mêmes à en traduire en français quelques articles comme: Qu’y a t-il derrière le “New Deal” ? (1934) et Les barricades doivent être retirées – Le fascisme de Moscou en Espagne, (1937) et cherchons notamment un traducteur pour Daniel De Leon (1935).

Rappelons que la publication de cette revue, sans équivalent, représenta un effort colossal pour Paul Mattick, ouvrier d’usine immigré sans aucune fortune personnelle.

ne1

Faux voyous et vrais assassins

31 décembre 2015

Editorial de La Révolution prolétarienne N°791 (décembre 2015):

Les massacres de vendredi 13 novembre à Paris, revendiqués par Daesh, ont fait 130 morts et plus de 350 blessés, des gens innocents, abattus aux terrasses des cafés ou dans un concert, une horreur. Un terrorisme fascistoïde a encore frappé. Nous ne pouvons qu’être écoeurés et indignés devant de tels actes. Notre solidarité est totale avec les victimes et leurs proches.

Il nous faut combattre Daesh avec nos méthodes et nos principes. Cela ne se fera pas en suspendant en quoi que ce soit la lutte de classe, mais en soutenant les kurdes et la gauche irakienne qui sont sur place, en dénonçant l’islam politique comme réactionnaire, et en aidant les réfugiés, premières victimes de la terreur.

L’état d’urgence a commencé en ne visant visiblement pas les seuls djihadistes puisque dès le mardi 17 novembre le RAID était envoyé contre… un squat à Lille, tandis que les manifestations étaient interdites puis des militants assignés à résidence.

L’évolution du gouvernement était déjà préoccupante. Il a suffi que début octobre, dans un mouvement de colère des salariés face au mépris et au chantage aux licenciements, deux membres de la direction d’Air France doivent s’enfuir avec la chemise déchirée d’un comité central d’entreprise pour qu’une campagne de criminalisation prenne une tournure surprenante, le premier ministre parlant de «voyous». Dans la foulée, les syndicats étaient attaqués parce qu’ils refusaient de signer des protocoles d’accord hallucinants. On apprenait trois semaines plus tard que la compagnie aérienne venait de réaliser les plus gros bénéfices trimestriels de son histoire. Il ne s’agissait pas de sermonner une bousculade pendant un mouvement de grève mais de décourager les luttes pour défendre son emploi, son salaire, sa dignité. Le gouvernement «a soutenu la direction» (dixit E. Macron sur CNN) et a choisi «ses» voyous.

Stéphane JULIEN

La caisse de solidarité avec l’intersyndicale Air France est en ligne à https://www.lepotcommun.fr/pot/h8micqm8

RP 791_1

(La Révolution prolétarienne est une revue fondée par Pierre Monatte en 1925. Adresse : Jean Moreau, 26 rue des Rosiers, 75004 PARIS, abonnement par chèque bancaire ou postal de 23 euros. Contact: mail)

Ni patrie ni frontières N°52-53

19 décembre 2015

Présentation du nouveau numéro de la revue NPNF:

Toutes nos pensées, toute notre solidarité, vont d’abord et avant tout aux victimes des massacres de Paris. A leurs familles et à leurs proches. A celles et ceux qui sont morts, comme à celles et ceux qui resteront traumatisés durablement par ces massacres pour les avoir vécus de près.

Ce numéro de Ni patrie ni frontières rassemble des textes de divers groupes et individus, écrits entre 2000 et 2015; et les autres dans les semaines suivant le 13 novembre 2015. Ce sont des contributions rédigées par des militants, pas par des spécialistes chevronnés du Proche et du Moyen-Orient. Ils contiennent donc sans aucun doute des erreurs factuelles, des jugements peu fondés ou des analyses qui sembleront contestables, voire parfois absurdes.

Malgré leurs faiblesses, il nous semble que, face à des questions aussi difficiles à appréhender, face aussi à notre colère, à nos peurs, à nos angoisses et à notre révolte contre ces massacres, leurs auteurs et l’idéologie politico-religieuse-totalitaire qui les sous-tend, il nous incombe aussi de stimuler la réflexion collective, quitte à tâtonner, quitte à se tromper. Tout vaut mieux que le repli sur soi, l’embrigadement nationaliste, raciste antimusulmans et/ou xénophobe, ou la répétition perpétuelle de vieux mantras gauchistes ineptes – et inaptes à nous faire comprendre la réalité actuelle.

L’idéal serait que nous arrivions un jour, à sortir des discours automatiques de l’extrême gauche, de l’ultragauche ou du mouvement libertaire (discours automatiques dont nous présentons aussi quelques échantillons dans ce numéro), à pouvoir parler enfin un langage compréhensible par toutes et tous et à fixer des perspectives concrètes pour tous les exploités. Pas simplement des discours ronflants ou des appels abstraits à la «guerre de classe ».

Pour cela un débat long et approfondi s’impose… du moins pour celles et ceux qui ne se sont pas délibérément emmurés dans leurs certitudes marxistes, anarchistes, «ultragauches», etc., et préfèrent les dialogues, fussent-ils vifs entre camarades, aux monologues empreints de suffisance et d’autosatisfaction.

Chiche ?

Auteurs ou collectifs (dont les textes ont été repris et/ou traduits de divers sites Internet):

Alliance for Workers Liberty, Clive Bradley, Ceux qui veulent le pays pour tous, Matt Cooper, Nicolas Dessaux, Colin Foster, Jacques Guigou, Groupe Salvador Segui (FA), Mansoor Hekmat, Initiative communiste ouvrière, Stéphane Julien, Stuart Jordan, Sarah Ley, Houzan Mahmood, Yasmine Mather, Sean Matgamma, Ardeshir Mehrad, Mouvement communiste, Maryam Namazie, Parti communiste international, Patsy, Pierre Rousset et François Sabado, Regroupement révolutionnaire caennais, Charlie Salmon, Martin Thomas, Temps critiques, Vickim, Jacques Wajnsztejn et Stephen Wood

N° ISSN : 1637-3103 Prix: 12 euros

A Contrevents N°1

15 décembre 2015

Journal du Regroupement Révolutionnaire Caennais, disponible au format pdf:

rrc-journal1

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf externe

AU SOMMAIRE :

– ATTENTATS À PARIS : DES CONSÉQUENCES PRÉVISIBLES
– DE L’HORREUR À LA PEUR, LE COEUR CHAUD LA TÊTE FROIDE : RÉFLEXIONS AUTOUR DE L’ÉTAT D’URGENCE
– LOIS LIBERTICIDES
– UN BILAN DE LA CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES LUTTES SOCIALES ET FÉMINISTES AU MOYEN-ORIENT
– DES PANSEMENTS POUR LES COMBATTANT-E-S INTERNATIONALISTES ET TEXTE D’APPEL DE LA CAMPAGNE
– FÉROCE RÉPRESSION EN TURQUIE
– ILS ET ELLES EMMERDENT VOS FRONTIÈRES
– ETAT DES LIEUX D’UNE LUTTE LOCALE CONTRE LES EXPULSIONS, LA SPÉCULATION IMMOBILIÈRE ET LA XÉNOPHOBIE D’ETAT
– AIR RANCE ET GÉOMÉTRIE VARIABLE
– OFFENSIVES PATRONALES | SOLIDARITÉ IRAK
– SÉCURISER SON USAGE D’INTERNET
– TEXTE DE PRESENTATION DU REGROUPEMENT RÉVOLUTIONNAIRE CAENNAIS

Le Regroupement Révolutionnaire Caennais réunit des militant-e-s révolutionnaires internationalistes (marxistes, anarchistes ou sans étiquettes particulières), engagé-e-s dans la lutte de classe qui s’organisent concrètement d’une manière non-hiérarchique : cotisations pour se donner des moyens, discussions régulières, interventions politiques. Ce regroupement est un outil pour l’action, pas une fin en soi. Son site est http://rrcaen.neowordpress.fr/. Les personnes intéressées peuvent envoyer un mail à rrcaen@riseup.net.

Living Marxism N°1 (1938)

2 novembre 2015

Premier numéro de la revue Living Marxism animée par Paul Mattick, qui correspond à une quatrième série d’International Council Correspondence.

lm1-1

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Pour les 70 ans de Pierre Monatte (1951)

21 octobre 2015

Numéro spécial de la revue La Révolution prolétarienne consacré à Pierre Monatte, disponible au format pdf:

rp347-1

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Critique sociale N°35

5 mai 2015

Le numéro 35 de Cri­tique Sociale (mai/juin 2015) est dis­po­nible:

Au som­maire :

– Actua­lité :

* L’urgence est à la lutte sociale

* Construi­sons une lutte inter­na­tio­na­liste

* Capi­ta­lisme : c’est reparti pour un tour ?

* Le FN, tou­jours une entre­prise de haine

* Créa­tion d’un réseau anti­ca­pi­ta­liste dans le Gard

– His­toire et théo­rie :

* Pour l’indépendance de classe

* Révo­lu­tion : la spé­cu­la­tion sur le com­ment et la néces­sité du pour­quoi

* “Les Grands hommes de l’exil”, de Marx et Engels

CS35couv-300x404

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf

Notre but est de contribuer à l’information et à l’analyse concernant les luttes sociales et les mouvements révolutionnaires dans le monde. Nous nous inspirons du «marxisme», en particulier du «luxemburgisme», certainement pas comme des dogmes (qu’ils ne sont en réalité nullement), mais comme des outils contribuant au libre exercice de l’esprit critique, à l’analyse de la société, et à la compréhension de sa nécessaire transformation par l’immense majorité. Internationalistes, nous combattons le système capitaliste et toutes les formes d’oppression (sociales, politiques, économiques, ethniques, de genre). Nous militons pour que «l’émancipation des travailleurs soit l’œuvre des travailleurs eux-mêmes», pour une société démocratique, libre, égalitaire et solidaire : une société socialiste, au véritable sens du terme.

http://www.critique-sociale.info

Critique sociale N°34

9 février 2015

Le numéro 34 de Cri­tique Sociale (février/mars 2015) est dis­po­nible au for­mat PDF.

Au som­maire :

CS34couverture

cliquer sur l’image pour ouvrir le pdf externe

Pour écrire à Critique sociale: contact — @ — critique-sociale.info

Collection complète de « Socialisme ou Barbarie » (1949-1967)

9 décembre 2014

La revue Socialisme ou Barbarie, fondée en 1949, dont nous avions déjà publié de nombreux textes et mis en ligne plusieurs numéros avant qu’un premier projet de numérisation apparaisse (http://soubscan.org), est désormais disponible dans l’intégralité de sa collection, au format pdf numéro par numéro, sur le site http://archivesautonomies.org. Par l’élan de ses premiers numéros, par ses efforts théoriques, cette revue, au-delà des divisions qui devaient jalonner son parcours jusqu’en 1967, eut une place incomparable dans l’histoire de l’extrême gauche francophone. L’histoire ne s’arrête jamais totalement avec les écrits: combien de militant-e-s plus jeunes ont pu être stimulé-e-s par la découverte tardive de vieux numéros de Soub chez un bouquiniste ? C’est donc l’occasion de lire et relire !