Colliard (1877-1961)

Lucie Colliard

Institutrice pionnière du syndicalisme enseignant (arrêtée, révoquée de 1918 à 1925), militante SFIO depuis 1912, elle participe au Comité pour la III° Internationale, participe en 1921 au III° Congrès de l’I.C., est suppléante au Comité directeur du PCF, membre du secrétariat féminin de la CGTU (1923-25), elle est envoyée soutenir la grève des sardinières de Douarnenez, elle signe la Lettre des 250 à l’IC (1925) et rejoint la revue Contre le courant en 1927. Co-signataire du Manifeste des 22 pour l’unité syndicale en 1930, elle est trésorière du Comité d’organisation du Rassemblement contre la guerre et l’union sacrée en 1935, et adhère au P.S.O.P. en 1938. Au congrès de 1939 elle se prononce pour l’interdiction de la double-appartenance à la franc-maçonnerie. Après guerre elle rejoint la fédération SFIO de la seine, tenue par les pivertistes, en devient secrétaire fédérale adjointe. Elle quitte la SFIO en 1958.

Textes:

16 Réponses to “Colliard (1877-1961)”

  1. patricia viollaz Says:

    bonjour – je suis très émue de lire cet article car LUCIE COLLIARD est mon arrière grand mère – je savais qu’elle avait été maire de Clichy , qu’elle était proche de Pierre et Marie CURIE, qu’elle avait, dans le cadre de ses activités politiques, rencontré TROTSKY et guère plus;
    je suis heureuse d’en apprendre plus. merci Patricia VIOLLAZ

    J'aime

    • langeois Says:

      Bonjour Madame,

      Je m’interesse à la vie de Lucie Colliard pour une éventuelle recherche. Je viens de terminer la biographie de Marguerite Buffard Flavien Pouvez vous me contacter ? Merci
      Cordialement
      Christian Langeois

      J'aime

    • FLICOTEAUX Says:

      Bonjour,

      Je fais des études sur votre arrière grand-mère, notamment sur sa participation au 3e congrès de l’internationale communiste. Je vous serai reconnaissant de bien vouloir m’aider.

      Alan Flicoteaux

      J'aime

      • VIOLLAZ Says:

        Bonjour Monsieur

        Le hasard me conduit à consulter à nouveau le nom de mon arrière grand-mère sur internet et je découvre votre demande de contact.
        A l’issue de vos études et recherches auriez-vous écrit un mémoire ou autre ouvrage sur la vie de Lucie.
        Si tel est le cas je serais heureuse de l’acquérir et surtout de l’offrir à ma mère (sa petite fille) .
        C’est assez surprenant mais ma mère n’a guère de souvenirs au sujet de Lucie si ce n’est qu’elle était un fort caractère , était institutrice au Locum ( hameau de Meillerie 74) et laissait volontiers son ermite d’époux vivre sa passion de la nature dans une ferme isolée des abords de Larringes (une petite commune du plateau de Gavot en Haute Savoie).

        Je vais insister auprès de ma mère pour recueillir des souvenirs plus précis et vous en ferai part. Si cela vous agréé bien entendu. Je ne tiens pas à vous importuner.
        Cordialement
        Patricia VIOLLAZ –

        J’ai une jolie photo où plusieurs générations figurent – Lucie et ses deux enfants Gaston (mon grand père) et Yvonne, sa petite fille Irène (ma mère) et sa petite fille (moi, dans les bras de ma mère). Elle avait demandé ce souvenir et avait déjà le sens de la mise en scène.

        J'aime

    • PHILIPPE Jacques Says:

      bonjour

      je viens de tomber sur votre mail et vous contacte. Je suis Jacques PHILIPPE, petit-fils de Justine et Auguste PHILIPPE, instituteurs à Saint Didier en Chablais qui étaient de grands amis pacifistes internationalistes de Lucie. J’ai pu retrouver correspondances, documents et photos datant de 1900 à 1920, et en particulier une belle lettre de Lucie à Justine devenue veuve, Lucie étant alors incarcérée à Grenoble et Justine faisait tout pour l’aider. Les 2 familles se voyaient et les enfants faisaient des séjours à Meillerie ou à Moisin (Neydens). Je suis en cours d’écriture de cette histoire familiale avec copie de la belle correspondance de guerre entre mes grands-parents, enfants compris.

      je vous donne mon mail :

      Cordialement

      Jacques

      (modération admin: il n’est pas possible de donner son mail)

      J'aime

      • claire edelist Says:

        Je suis prête à communiquer à Patricia Viollaz des lettres et cartes postales (fin des années 1920 à 1950 ou 1960) de Lucie Colliard à mes grand-parents (Renée et Marcel Martinet) et à mon père Jean-Daniel (ou Daniel) Martinet, selon son humeur! J’ai aussi retrouvé une photo de Lucie accompagnée de sa fille et de sa petite fille avec mes grand-parents, mon père et ma tante. Mon grand-père avait aussi dédié un poème à Lucie Colliard. Comment puis-je vous faire parvenir ces documents? Claire Martinet-Edelist

        J'aime

  2. langeois Christian Says:

    Merci de ce contact, je suis toujours, effectivement, intéressé par Lucie Colliard, non pour en faire actuellement un sujet de recherche car je termine la biographie d’Henri Krasucki et suis donc bien occupé. Pour autant je suis preneur de tout renseignement. Et ne renonce pas à écrire sur cette femme qui me plait bien. Mon intérêt initial provient de son passage à Caen où je réside. Consultez le site maitron.fr, laissez vous guider, il y a une belle notice sur Lucie et peut-être, du coup des renseignements nouveaux. Bien cordialement. Christian Langeois
    christian.langeois@orange.fr

    J'aime

  3. EDELIST-MARTINET Claire Says:

    Bonsoir,
    j’ai connu Lucie Colliard, amie de mes grand-parents paternels et de mon père. J’ai des lettres et des cartes d’elle dont je voudrais (en premier) m’entretenir avec sa famille, et/ou les leur donner.

    J'aime

  4. langeois Says:

    J’habite à Caen, une ville ou Lucie Colliard a eu des activités politiques. Je suis toujours preneur d’échanges la concernant.

    J'aime

  5. Edelist-Martinet Claire Says:

    Etes-vous interessé par une poésie de mon grand-père dédicacée à Lucie Colliard?

    J'aime

    • lucien Says:

      Oui, merci d’avance.

      J'aime

  6. Edelist-Martinet Claire Says:

    Puis-je envoyer une copie car elle est assez longue et plutôt sur la nature. Version pdf ou jpeg?

    J'aime

    • lucien Says:

      Comme ça vous arrange.

      J'aime

  7. Comment dans sa classe perturber le déterminisme social de l’école. | Acteur et instrument Says:

    […] Alexandre Blanc, Gabrielle Bouët, Louis Bouët, Paul Briard, Hélène Brion, Claude Calzan, Lucie Colliard, Jean Cornec, Jostte Cornec, Paul Cuminal, Sébastien Faure, Eugène Gervais, Henriette Izambard, […]

    J'aime

  8. Lucie Colliard | Les pacifistes de plomb Says:

    […] https://bataillesocialiste.wordpress.com/biographies/colliard-1877-1961/ […]

    J'aime

  9. christian langeois Says:

    je ne comprends pas bien qui collecte et regroupe les informations sur Lucie Colliard. Je suis prêt à donner un coup de main pour la période caennaise et dirigeante communiste.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :