1871-04 Manifeste (à Rouen) en faveur de la Commune de Paris

A la Commune de Paris,

Unis dans une fraternelle solidarité pour la revendication des franchises du peuple et le triomphe de la Révolution, les membres de la Fédération rouennaise [de l’AIT] et du Comité radical de Seine-Inférieure, saluent avec enthousiasme l’avènement de la Commune de Paris et adhèrent sans réserve à son programme.

Dans ce duel sanglant de l’autorité contre la souveraineté du peuple, du privilège contre l’équité, alors que les monarchistes ont consommé la criminelle coalition sanctifiée par l’Église, pour égorger la République sur la barricade du droit, il est bon que Paris sache que, malgré la corruption et la pression administrative, malgré les mensonges et les calomnies d’une presse déloyale, il est, en province, des coeurs qui battent à l’unisson des aspirations de la capitale et partagent ses espérances.

Que la Commune de Paris poursuive donc son oeuvre sans relâche et sans faiblesse, sûre que, par toute la France, la démocratie désavoue hautement le gouvernement fratricide de Versailles.

La victoire ne sera lente à consacrer l’émancipation du peuple et le triomphe de la République.

Vive la Commune! Vive la République!

Adopté par le Comité radical et la Fédération rouennaise en séance, 24 avril 1871.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :