1918-12 Réponse à Rühle [Luxemburg]

Extrait des débats du Congrès de fondation du P.C. allemand, deuxième séance, d’après Spartacus et la Commune de Berlin (Prudhommeaux, Spartacus octobre-novembre 1949). Inédit de la BS.

Nous comprenons tous et estimons très haut les motifs qui vous font combattre l’opinion de la centrale. Cependant, la joie que je viens d’exprimer n’est pas pure de toute amertume. Camarades, vous vous facilitez un peu trop votre extrémisme. Nous ne devons pas laisser échapper, dans la poussée tempêtueuse qui nous porte en avant, le sérieux, le calme et la réflexion nécessaires. L’exemple de la Russie ne peut pas être cité ici contre la participation aux élections. Là-bas, lorsque l’assemblée nationale a été dispersée, nos camarades russes avaient déjà un gouvernement Trotzki-Lénine. Nous en sommes encore à Ebert-Scheidemann. Le prolétariat russe avait derrière lui une longue histoire de luttes révolutionnaires. Nous nous trouvons au début de la révolution. Nous n’avons rien derrière nous que la misérable demi-révolution du 9 novembre. nous devons nous poser la question: quelle voie est la plus sûre pour éduquer les masses? L’optimisme du camarade Rühle est fort beau, mais nous ne sommes pas plus avancés pour cela. Ce que je vois jusqu’à présent, c’est la non-maturité des masses appelées au renversement de l’assemblée nationale. L’arme avec laquelle l’ennemi pense nous combattre, nous devons la retourner contre lui. D’une part, vous nous croyez en mesure de chasser l’assemblée nationale dans un délai de quinze jours, et d’autre part, vous craignez les conséquences des élections. Votre action directe est assurément plus simple et plus commode, mais notre tactique est juste, en ce sens qu’elle compte avec un plus long chemin à parcourir. L’action essentielle se poursuit dans la rue. Elle doit aboutir partout au règne et au triomphe du prolétariat. Mais nous voulons encore conquérir pour le soutien de cette lutte, la tribune de l’assemblée nationale.

Otto Rühle

Publicités

Une Réponse to “1918-12 Réponse à Rühle [Luxemburg]”

  1. Neues aus den Archiven der radikalen (und nicht so radikalen) Linken « Entdinglichung Says:

    […] La Populaire de Liège * Rosa Luxemburg: Réponse à Rühle (1918) * Denis Authier/Jean Barrot: L’Opposition ouvrière et le KAPD au III° Congrès de l’IC […]

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :