1936 Tract du CASPLE socialiste

Tract datant du dernier trimestre 1936. Le 1° n° du bulletin du CASPLE date de janvier 1937. Le nom changera ensuite pour devenir « Comité d’action socialiste pour l’Espagne » (CASPE)

Comité d’Action socialiste pour la levée de l’embargo

(CASPLE)

Tract intérieur du parti

Camarades!

Dans les dernières consultations du parti, une volonté – vigoureuse et unanime dans la Seine, plus nuancée mais néanmoins nette ailleurs – s’est manifestée pour qu’à défaut du rétablissement de la liberté commerciale franco_espagnole – seule solution socialiste – la « non-intervention », au moins, ne continue plus à être une infâme duperie.

L’action gouvernementale a-t-elle tenu compte de cette volonté?

Nous disons: NON!

Nous avons plutôt l’impresion que la hâte avec laquelle on a poussé à la conclusion de l' »ACCORD DE LONDRES » révèle le désir de bloquer le réveil de la conscience internationaliste dans le Parti.

La presse de Rome et de Berlin a écrit que cet accord consacre le triomphe de sa thèse.

Et en effet:

1/ Il avalise l’impudente affirmation de la violation bilatérale de la neutralité en reconnaissant la nécessité d’un contrôle bilatéral.

2/ Il impose aux gouvernements la surveillance des navires fascistes et aux rebelles la surveillance des officiers fascistes des marines « démocratiques ».

3/ Le Portugal, dont la dignité nationale, est prise plus haut que celle de la France, n’est soumis qu’à un contrôle ridicule aux mailles énormes et évidentes.

4/ Les armées de Franco gardent tout ce que Berlin et Rome leur avaient envoyé, c’est-à-dire le centuple de ce qu’à reçu Madrid. La France a abandonné sur ce point sa revebnication essentielle.

5/ Le port de Malaga offre des facilités toutes nouvelles au débarquement des troupes italiennes.

Ainsi on continue

à disqualifier moralement et politiquement le front Populaire;

à crucifier l’élite révolutionnaire de l’Espagne dans une guerre inégale;

à semer à pleines mains sur la terre ibérique les ferments d’ultérieures discordes impérialistes

Devant ces abandons, le CASPLE vous adjure de faire voter de toute urgence dans vos sections la motion suivante:

La Section considère que l’Accord du Comité de Non-Intervention de Londres ne rétablit pas une balance égale entre les gouvernements et les rebelles espagnols. Elle constate de ce fait que la volonté exprimée par le Parti au dernier Conseil national n’a pas été respectée, et en transmet son profond regret à nos camarades délégués au gouvernement.

Communiquez le résultat du vote à la secrétaire du CASPLE, Simone Kahn, 2 rue Eugène-Poubelle, Paris-16°.

enfant-espagne.jpg

guerra-civil-noviembre-1936.jpg

La situation en Espagne en novembre 1936

Voir aussi:

timbre-cgt.jpg

Timbre de solidarité édité par la C.G.T.

Affiche du ministère de la propagande espagnol


4 Réponses to “1936 Tract du CASPLE socialiste”

  1. lucien Says:

    Voir aussi 3 pdf complets de L’Espagne socialiste à la page https://bataillesocialiste.wordpress.com/revues/numeros-complets/

    J'aime

  2. Femmes du PSOP « La Bataille socialiste Says:

    […] son côté, le CASPLE (Comité d’action socialiste pour la levée de l’embargo), mis sur pied en septembre […]

    J'aime

  3. Le Comité d’Action Socialiste pour l’Espagne en 1937 « La Bataille socialiste Says:

    […] Tract du CASPLE, ancêtre du CASPE (1936) […]

    J'aime

  4. Chronologie de la Gauche révolutionnaire (1935-1938) « La Bataille socialiste Says:

    […] 1936: Les militants de la GR constitue le CASPLE ( Comité socialiste pour la levée de l’embargo), rallié par les zyromskistes en […]

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :