1939-04 Contre la guerre

Publié dans La Révolution prolétarienne n°293 (avril 1939)

Contre la guerre

Devant la gravité des événements, des militants de diverses organisations se sont réunis pour réagir contre l’union sacrée et la psychose de guerre – créée par les pouvoirs publics et leurs auxiliaires – qui entraîneraient les masses laborieuses au consentement au massacre.

Certains d’exprimer l’opinion de milliers de jeunes hommes mobilisés, arrachés à leurs familles et à leur labeur, courbés déjà sous la servitude militaire, nous déclarons que rien ne pourra nous faire admettre la guerre et que nous nous opposerons à elle résolument et la combattrons sans faiblesse et jusqu’au bout.

Certains également que la guerre n’est pas fatale, nous sommes persuadés que, même dans les circonstances actuelles, les impérialismes rivaux n’oseront pas la déclencher si les travailleurs leur opposent leur volonté nettement affirmée de se refuser à régler par la guerre tous les problèmes qui peuvent se poser aux nations comme aux hommes.

Notre opposition totale à toutes les guerres, fruits des régimes actuels que nous condamnons tous, nous interdit dans l’état présent de nous substituer aux gouvernements pour le règlement des conflits en puissance, qui sont uniquement des conflits d’intérêts et de prestige.

Nous pensons que la force ne peut pas résoudre des conflits de cette nature. La guerre coûterait tout d’abord des millions et des millions de vies humaines, aboutirait à la perte de toutes les conquêtes sociales et à l’asservissement des prolétariats.

Ce sont là raisons suffisantes pour que les groupements signataires prennent l’engagement de tout mettre en oeuvre pour organiser la résistance à la guerre.

Ils invitent donc leurs adhérents et tous les pacifistes à s’associer à leur action.

Fédération Postale

Centre Syndical d’Action contre la Guerre

Comité des Vigilance des Intellectuels Antifascistes

Solidarité Internationale Antifasciste et le journal S.I.A.

La Paix

P.S.O.P. et le journal Juin 36

Union Anarchiste

Ligue Internationale des Combattants de la Paix

Le Barrage

La Révolution prolétarienne

La Patrie Humaine

Le Libertaire

Henri Jeanson, Jean Giono, Georges Pioch, Victor Margueritte, henry Poulaille, Sébastien faure, Maurice Wullens, Félicien Challaye, Foucaud, Hélène Laguerre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :