2007-02/03 Manifestations pour le droit au logement

1: manif du 6 février

Tract. version pdf ici.

Galère du logement: ça suffit!

 

L’initiative prise par les “Enfants de Don Quichotte” a permis de pointer du doigt le problème de l’accès à un logement digne. Problème qui s’aggrave sans cesse.

La précarité sociale frappe un grand nombre d’entre nous, ce qui signifie toujours plus de SDF, hébergés dans des conditions d’accueil déplorables faute de moyens, et des centaines de milliers de familles sur le fil du rasoir, qu’un licenciement, par exemple, jetterait à la rue. Sans parler de ceux qui travaillent, et vivent dans la rue. 30% des sans-domicile ont un emploi.

A l’autre bout de l’échelle sociale, il y a des moyens énormes qui permettraient de répondre aux besoins. 2.000.000 de logements sont vides. D’énormes profits réalisés grâce au travail humain ne sont pas employés pour loger précisément ceux qui travaillent. L’argent dépensé par l’état sert bien souvent à financer les bailleurs privés.

La vie chère, le fait que la part du loyer atteint souvent 30% du salaire, parfois jusqu’à 50%, sont des questions intimement liées à ce problème. Les mesures proposées par le gouvernement, largement illusoires et critiquables sur de nombreux points, ne changeront rien à cette situation.


- Les loyers connaissent une véritable flambée : +30% entre 1998 et 2005, + 4,4% seulement pour 2005-2006.
- Les loyers prohibitifs et les démolitions repoussent les plus précaires d’entre nous toujours plus loin des centres-villes.
- 1 million et demi de personnes sont sur les listes d’attente H.L.M., et le temps d’attente est de quatre ans en moyenne (45 000 dans le Rhône).
- 1 million de personnes n’ont pas de logement personnel.
- 3 millions de personnes sont mal-logées ; 1,6 million de personnes vivent dans des logements sans douche, WC ou les deux.
- 1 million de personnes vivent en situation de surpeuplement accentué.
- Les cités étudiantes manquent de places et sont dans un état sanitaire souvent désastreux.
- Les bindonvilles réapparaissent à la périphérie des villes.
- Les discriminations racistes, l’accès au droit au logement pour les étrangers, s’aggravent.

Pour faire face à cette situation, revendiquons :
- Construction de logements sociaux à la hauteur des besoins !
- Réquisition des logements vacants, et des terrains nécessaires à la construction !
- Interdiction des expulsions locatives !
- La rénovation des cités populaires doit se faire selon la volonté des habitants : la vente du parc HLM, les démolitions de tours doivent donc être stoppées.
- Gel immédiat et plafonnement des loyers !
- Un véritable service public du logement doit se mettre sur pied pour financer le logement social, en contrôler la gestion et l’attribution, sur le modèle de la Sécurité Sociale.
- Les revendications de la charte du Canal Saint-Martin doivent être appliquées sans délai.
- Des moyens en quantité doivent être alloués aux structures d’acceuil. Le CHRS de Bourg, menacé, doit pouvoir continuer son activité.
- Un vrai logement à loyer abordable pour les étudiants et les jeunes travailleurs !

Nous devons rester également attentifs au relogement effectif de ceux qui sont mobilisés sur les campements du Rhône.

MANIFESTATION UNITAIRE MARDI 6 FEVRIER 18H – PLACE BELLECOUR


Premiers signataires : FSE, UNEF, SUD ; PEP-CGT ; Réseau 69 des mardis du logement ; AC ! ; Alternative Libertaire ; Privés d’emploi et précaires vaudais ; PCF ; Demeurant Partout ; CCI(t) ; LCR ; SUD Education ; MFPF ; Fraction l’”étincelle” de LO ; JCML ; RUSF ; Collectif “On vaulx mieux que çà” ; Collectif Utopies ; Coordination-des-luttes ; Parti communiste-ouvrier d’Iran (Hekmatiste) ; Association pour l’émancipation des femmes (Iran) ; Partisan-VP ;Mouvement jeunes communistes du Rhône…

manif8-02-07.jpg

La manif du 8-02-07

***

2: manif du 10 mars

A PARTIR DU 15 MARS LES EXPULSIONS LOCATIVES REPRENNENT !

Chaque année, en France, 100 000 jugements d’expulsion de logement sont prononcés. A l’approche de la fin de la trêve hivernale, la menace d’une expulsion plane sur la tête de beaucoup d’entre nous, de milliers de familles.
Empêcher ces expulsions, c’est possible : Il faut s’organiser ! Si vous êtes menacés d’expulsion, contactez nous par mail : collectif.logement69@no-log.org.

Mardi 6 février, plus de 500 personnes ont manifesté à Lyon pour le droit à un logement décent pour tous.
Aujourd’hui, la question du droit au logement ne fait plus la une de l’actualité, mais elle reste au centre des préoccupations des salariés, des sans emploi, des jeunes et de tous ceux qui galèrent.

Le pouvoir prétend avoir trouvé des solutions miracles. Mais la  » loi sur le droit au logement opposable « , autour de laquelle l’UMP a fait beaucoup de tapage, ne s’attaque pas du tout aux causes de la pénurie et de la cherté des logements : au contraire, un amendement aux contours flous tend à permettre d’expulser sans procédure judiciaire les occupants sans droits ni titre. Tous font la promotion de l’accession à la propriété, mais ils proposent surtout aux salariés de s’endetter sur 50 ans…
Cela fait des décennies que les politiciens promettent qu’il n’y aura plus de sans-abri l’hiver d’après, et pourtant chaque année nous sommes plus nombreux à être privés de toit, au fur et à mesure que les entreprises licencient, que l’emploi stable disparaît et que les loyers flambent. Les salaires, eux, sont toujours gelés.

Depuis le dimanche 28 janvier 2007, le “MINISTÈRE DE LA CRISE DU LOGEMENT DU RHÔNE ” a ouvert ses portes dans l’immeuble du 100 cours du docteur Long, dans le 3ème arrondissement de Lyon. 66 personnes, des familles, des salariés et des sans emplois, français ou immigrés, occupent
cet immeuble qui était laissé à l’abandon depuis plus de 7 ans par des investisseurs privés, acheté récemment par l’OPAC.
Chacun est invité à passer, et à apporter son soutien aux familles.
Des négociations sont en cours pour obtenir un relogement pour ces personnes.
L’issue semble favorable mais nous restons mobilisés, car les occupants de l’immeuble risquent d’être expulsés en avril. Nous exigeons qu’il n’y ait PAS D’EXPULSION SANS RELOGEMENT ADAPTÉ POUR TOUS.

Les moyens et les solutions existent pour rendre le droit au logement effectif pour tous :
– Gel immédiat et plafonnement des loyers !
– Réquisition des logements vacants, et des terrains nécessaires à la construction !
– Construction de logements sociaux à la hauteur des besoins !
– La rénovation des cités populaires doit se faire selon la volonté des habitants : la vente du parc HLM, les démolitions de tours doivent donc être stoppées.
– Un véritable service public du logement doit se mettre sur pied pour financer le logement social,
en contrôler la gestion et l’attribution, sur le modèle de la Sécurité Sociale.
– Des moyens en quantité doivent être alloués aux structures d’accueil. Le CHRS de Bourg, menacé, doit pouvoir continuer son activité.
– Un vrai logement à loyer abordable pour les étudiants et les jeunes travailleurs !
– Retrait de l’amendement anti- réquisition!
– INTERDICTION DES EXPULSIONS LOCATIVES !

Collectif pour le droit au logement /69
Signataires : Syndicats étudiants : FSE, UNEF, SUD; PEP-CGT; Réseau 69 des mardis du logement; AC!; Alternative Libertaire; Privés d’emploi et précaires vaudais; PCF; Demeurant Partout; ATTAC, CCI(t); LCR; SUD Education; MFPF; Fraction l' »étincelle » de LO; JCML; RUSF; Collectif « On vaulx mieux que çà »; Collectif Utopies; Coordination-desluttes; Parti communiste-ouvrier d’Iran (Hekmatiste); Association pour l’émancipation des femmes (Iran); Partisan-VP; Mouvement jeunes communistes /69; « Les Alternatifs ». Union syndicale solidaires /69; UD-CGT -commission logement ; CCI-T ; Les Verts

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :