1973 Le groupe du Centralisme démocratique [Liebman]

Extrait de Le léninisme sous Lénine: l’épreuve du pouvoir (Marcel Liebman, 1973).

(…) Il reste que l’attaque de cette opposition fut l’exception et non la règle. Les bolcheviks, devant la menace qui pesait sur eux, eurent un réflexe unitaire qui contribua à donner à leur parti une homogénéité et une force contrastant avec les divisions qui déchiraient le camp contre-révolutionnaire. C’est à la fin de la guerre civile, lorsque le pays découvrit l’immensité de ses destructions et le régime l’immensité du désordre qui y régnait, que le Parti communiste perdit son unité et que les courants oppositionnels se manifestèrent à nouveau, et avec quelle vigueur! Sans même parler de l’ « opposition ukrainienne » qui s’élevait contre les tendances russificatrices du pouvoir central et partageait l’hostilité impuissante de Lénine envers toute forme de chauvinisme grand-russe, deux groupements attirèrent à eux les nombreux mécontents du Parti : celui dit du « Centralisme démocratique » et celui de l’ « Opposition ouvrière ».

Le groupe du Centralisme démocratique, dont l’origine remonte à 1919, ne se manifesta vraiment qu’à partir du congrès de mars 1920, mais il le fit alors avec une énergie qu’il conserva jusqu’au bout de sa brève existence. Il avait une coloration intellectuelle qui le distinguait de l’ « Opposition ouvrière », mais réussit quelquefois à s’allier avec des dirigeants syndicalistes, tels que Tomsky. Parmi ses principaux porte-parole, on trouvait des personnalités importantes telles qu’Osinsky qui avait été directeur de la Banque d’État et président du Conseil suprême de l’Économie nationale, Boubnov, membre suppléant du Comité central, Sapronov qui avait occupé les fonctions de secrétaire du Comité central exécutif du Conseil des Soviets et Vladimir Smirnov, dirigeant de l’insurrection bolchevique à Moscou. Au congrès de mars 1920, les « centralistes démocratiques » furent nombreux à défiler à la tribune et s’y exprimèrent très longuement**. Ils s’élevèrent contre le « centralisme bureaucratique » et le « centralisme autoritaire » et mirent le Parti en garde contre la menace d’une « dictature bureaucratique*** ». Sapronov attaqua la personne de Lénine et l’autoritarisme du Comité central:  » Vous transformez les membres du Parti en obéissants gramophones », dit-il en s’adressant directement à Lénine. « Ils ont des dirigeants qui leur commandent : fais ceci, fais cela, mais n’ont pas le droit de choisir leurs propres comités. Puis-je poser une question au camarade Lénine : qui désignera les membres du Comité central ? Dans cette instance règne aussi le principe du commandement unique et on y a également décidé de se donner un seul chef . » Les « centralistes démocratiques », dont la revendication ne dépassa jamais le cadre de la démocratie interne du Parti et dont les propositions de réformes se cantonnèrent toujours dans le vague, furent actifs dans la préparation et le déroulement du 10° congrès du Parti. Ils y axèrent à nouveau leurs interventions sur le problème de la démocratie bolchevique, mais leur rôle fut alors éclipsé par celui de l’ « Opposition ouvrière ».

Une Réponse to “1973 Le groupe du Centralisme démocratique [Liebman]”

  1. Neues aus den Archiven der radikalen (und nicht so radikalen) Linken « Entdinglichung Says:

    […] sur le salariat (1970, Auszug aus Le Nouveau Léviathan 3. le salaire socialiste) * Marcel Liebman: Le groupe du Centralisme démocratique (1973, Auszug aus Le léninisme sous Lénine: l’épreuve du pouvoir) * Mansoor Hekmat: […]

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :