Marx (1818-1883)

Karl Marx

il leur faut effacer cette devise conservatrice : « Un salaire équitable pour une journée de travail équitable », et inscrire le mot d’ordre révolutionnaire : « Abolition du salariat ! »

Prométhée multiforme, Marx est à la fois le philosophe qui renverse l’idéalisme d’Hegel (La Sainte Famille, 1845, L’Idéologie allemande, 1846) ; le pamphlétaire qui élabore progressivement le programme du prolétariat (Misère de la philosophie, 1847 ; Manifeste du Parti communiste, 1848) en tirant des leçons des défaites révolutionnaires (Les luttes de classes en France, 1850 ; La guerre civile en France, 1871) ; l’un des organisateurs de l’Internationale (Adresse inaugurale et Statuts de l’AIT, 1864) et l’inlassable critique de l’économie politique qui découvre les secrets de la marchandise (Livre I du Capital, 1867). Internationaliste apatride, expulsé d’Allemagne, puis de France, il se réfugie en Grande-Bretagne. C’est à Londres, capitale de la modernité, qu’il va passer ses trente dernières années à déchiffrer l’énigme capitaliste.

Marx n’a ni inventé la lutte des classes ni le communisme. Les tisserands silésiens comme les canuts lyonnais lui ont montré le chemin. Ces luttes sociales s’accompagnaient d’un inlassable effort d’organisation et de solidarités multiples : sociétés secrètes, réunions dans des tavernes ou autour d’un journal, création de mutuelles et de coopératives… C’est de ce processus historique et de ces combats que s’est lentement dégagée la pensée socialiste dont Marx devait donner une expression exceptionnelle par son étendue et sa profondeur.

Œuvres: Il n’existe pas encore d’édition achevée des œuvres complètes de Marx. (…) La seule édition française d’envergure entreprise de façon cohérente est celle de Maximilien Rubel parue en quatre volumes sous le titre d’Oeuvres dans la Bibliothèque de la Pléiade :

— MARX Karl, Œuvres I – Économie I, Paris, Gallimard, 1963 ;

— MARX Karl, Œuvres II – Économie II, Paris, Gallimard, 1968 ;

— MARX Karl, Œuvres III – Philosophie, Paris, Gallimard, 1982 ;

— MARX Karl, Œuvres IV – Politique I, Paris, Gallimard, 1994 ;

[notice provisoire, d’après collectif Smolny]

Voir aussi:

TEXTES:

marx-medaille.jpg

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :