Nin (1892-1937)

Andrès (Andreu en catalan) Nin est né à El Vendrell, dans la province de Tarragone. Fils d’un cordonnier, il devient instituteur puis journaliste à Barcelone. Il entre à la direction de la CNT dont il est un des délégués au congrès fondateur de l’Internationale Syndicale Rouge à Moscou. Dans un hommage rendu en 1954, Rosmer dira de cette époque: « Les interventions de Nin au congrès ont attiré l’attention. Il est apparu comme un chef, si on comprend par tel une personne capable de prendre des décisions. Le secrétaire de l’ISR était Lozovsky. Celui-ci a immédiatement compris la valeur exceptionnelle de Nin. Quand la CNT a finalement décidé de ne pas donner son adhésion à l’ISR, Lozovsky a décidé d’incorporer à Nin au Secrétariat de l’Internationale. De fait, Nin est devenu le secrétaire adjoint de l’ISR. » Nin vit dès lors à Moscou. En 1925, on lui demande de réorganiser la direction du PC espagnol à Paris, mais il est emprisonné et expulsé de France. Il soutient l’Opposition russe, et rentre à sa demande à Barcelone en 1930. Il organise la Gauche communiste, affiliée au trotskysme, et reprend la collaboration avec J. Maurín dans le cadre de l’Alliance ouvrière. En désaccord avec l’injonction d’entrisme dans le PS faite par Trotsky, il organise la fusion de la G.C. avec le B.O.C. de Maurín dans un nouveau parti, le POUM (congrès d’unification à Barcelone en septembre 1935), qui regroupe la quasi-totalité des fondateurs du communisme espagnol. Directeur de la Nueva Era, revue théorique du POUM, il est élu secrétaire de la Federación Obrera de Unidad Sindical (FOUS) regroupant les syndicats poumistes exclus de la CNT.

Lorsque l’insurrection franquiste éclate J. Maurín est en déplacement en Galice où, non reconnu, il est emprisonné. On le suppose mort. A. Nin est désigné secrétaire politique du POUM et va diriger le bref combat (moins d’un an) qui lui reste à vivre. Considérant que la Révolution espagnole est plus profonde que la russe, il va chercher l’appui de la CNT anarchiste pour transformer la guerre civile en révolution socialiste, l’alternative n’étant pas « démocratie bourgeoise ou fascisme » mais « socialisme ou fascisme ». Dans le cadre d’une analyse de la réalité de fait de la dualité des pouvoirs entre la Generalidad de Catalogne et le Comité central des milices, il est désigné par son parti pour siéger comme conseiller à la justice à la Généralité, ce que lui reprocheront toujours les trotskystes. A ce poste, il généralise les tribunaux populaires constitués d’un représentant de chaque organisation ouvrière et décrète le droit de vote à 18 ans. En décembre 36, il est exclu du Conseil sur pression des staliniens. Après les journées de mai 37, il est arrêté, déplacé à Madrid, torturé et assassiné avant même que le Guépéou est mis au point un simulacre de chef d’accusation pour complot qui puisse tenir un minimum la route, les staliniens déclarant alors qu’il s’était évadé avec l’aide des franquistes. L’ouverture des archives du KGB a confirmé son assassinat par les services soviétiques.

Voir:

TEXTES:

(Les traductions en français, ici ou sur MIA, sont toutes de notre camarade S.J.)

Conferencia de la Izquierda Comunista de España. Madrid, marzo de 1932

Conférence de la Gauche communiste d’Espagne (Madrid, 1932)

nin-unificacion.jpg

avenc-166-01-1933

L’Avenç (janvier 1993)

hommage-nin-2007.jpg

Hommage à Nin à Barcelone

Nin - affiche conf

affiche

nin-loterie

Nin, conseiller à la Justice, reçoit un chèque de 200 000 pesetas de la loterie pour l’effort de guerre.

Nintract

Publicités

3 Réponses to “Nin (1892-1937)”

  1. Le cadavre de Nin retrouvé? « La Bataille socialiste Says:

    […] cadavre de Nin retrouvé? La Vanguardia de Barcelone a annoncé hier que le cadavre d’Andreu Nin, dirigeant du POUM enlevé et assassiné en 1937, pourrait être parmi ceux qui figurent dans une […]

    J'aime

  2. Journées Andreu Nin à Barcelone « La Bataille socialiste Says:

    […] du marxisme de Nin et Maurín dans le contexte des années trente. Avec: Albert Martí, Yveline Riottot et Pelai […]

    J'aime

  3. roux olivier Says:

    comment aider la fondation Andre Nin ? a t on retrouvé le corps d’Andre Nin ? Manifestation en hommage a A.Nin en 2009?

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :