Patri (1904-1983)

Aimé Patri

(1904-1983)

Pseudonyme: Signait souvent André Ariat dans La Lutte de classes et Masses.

Professeur de philosophie, membre des étudiants communistes et de la revue Clarté, puis en 1927 collaborateur du Bulletin communiste de Souvarine, il rallie le trotskysme en 1929 à la direction duquel il s’oppose bientôt en défendant l’Opposition unitaire dans la Fédération unitaire de l’enseignement. Il démissionne en 1931 et fonde avec M. Collinet la Gauche communiste qu’il anime jusqu’en avril 1933. Défenseur de la majorité au congrès de la FUE de 1933, il publie des articles dans la revue Masses à partir de novembre 1933, signe le manifeste des intellectuels contre le fascisme (1934) et rejoint la SFIO (secrétaire de la section de Péronne où il enseigne en 1934-38) en participant aux revues de la GR. En Tunisie à partir de 1938 et pendant la guerre, il rentre à Paris après la Libération et renoue avec R. Lefeuvre, collaborant aussi au Contrat social de Souvarine où il publie un article sur Heiddeger et le nazisme.

TEXTES:

Voir aussi:

Publicités

4 Réponses to “Patri (1904-1983)”

  1. menard Says:

    L’émotion de retrouver le nom de mon professeur de philosophie de 1966.

    Si seulement il nous avait dit qu’il avait eu ce passé mais il n’en parlait pas.

    J'aime

  2. Peter Dayan Says:

    Aimé Patri est également l’un des premiers à lire de près la prose de Mallarmé. Il a publié en janvier 1952, dans la _Revue musicale_, un article sur Mallarmé et la musique, vraiment remarquable; il faudra attendre 1968 pour que d’autres études de cette qualité paraissent.

    J'aime

  3. Le régime soviétique est-il socialiste? (1946) « La Bataille socialiste Says:

    […] est-il socialiste? (1946) By lucien Article signé André Ariat, pseudonyme d’Aimé Patri, dans Masses / Socialisme et liberté N°2 (15 mars 1946) [I] et N° 3 (juin 1946) [II], revue […]

    J'aime

  4. Le groupe trotskyste dissident « la Gauche communiste  (1931-1933) « La Bataille socialiste Says:

    […] des contacts avec les militants ouvriers des lieux où il est appelé à enseigner. A ses côtés, Aimé Patri, un philosophe, exerce une malice non dénuée parfois de sophismes sur la phraséologie qui règne […]

    J'aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :