Posts Tagged ‘manifs’

Très forte mobilisation du 12 octobre

12 octobre 2010

Ce mardi 12 octobre a donc été de nouveau une journée de manifestations massives. Même le pouvoir d’Etat reconnaît une mobilisation en hausse – c’est dire ! D’après les premières estimations il y aurait un total de 3,5 millions de manifestants sur l’ensemble des 240 manifestations qui se sont déroulées un peu partout. La contre-réforme des retraites que le gouvernement tente d’imposer suscite donc un clair rejet populaire.

Des appels à manifester samedi 16, et même dès le mercredi 13, ont été d’ores et déjà lancés. Toujours est-il que pour obtenir le retrait de ce projet injuste, c’est la grève dans la durée qui sera déterminante. Des Assemblées Générales doivent se tenir dès mercredi matin à ce sujet.

Pour aller vers une grève de masse généralisée, ce sont des Assemblées Générales partout qu’il faut organiser : par lieu de travail, par secteur d’activité, par secteur géographique. Par une auto-organisation à la base, la mobilisation peut battre ce gouvernement.

Critique sociale

3 millions de manifestants aujourd’hui

23 septembre 2010

Avec 3 millions de manifestants dont une proportion croissante de salariés du privé, la journée d’action d’aujourd’hui a été une réussite, ce qui n’était pas gagné d’avance tant un deuxième effort financier dans le mois pour une stratégie d’action et une plateforme revendicative problématiques auraient pu en décourager plus d’un. Dans encore de trop nombreuses villes et entreprises, il n’y aura pas eu d’assemblées générales de grévistes. Les efforts déployés depuis quinze jours par des militants de diverses tendances pour enclencher des mécanismes de reconductions si possible à partir de demain ont portés des fruits encore bien maigres.  Pourtant, tous nos réseaux concordent à noter une  très sensible progression de la conscience partagée de la nécessité d’une grève générale pour faire reculer le gouvernement. Cette grève générale est forcément difficile à enclencher d’en bas sur un dossier national, chacun ayant notamment une vraie crainte de partir seul ou le premier. L’idée de partir dans une grève de plusieurs semaines pour voir au final les syndicats signer un compromis à la marge sur la pénibilité fait aussi partie des images qui font hésiter.

Les salariés sont incontestablement mobilisables sur le dossier des retraites, et ils ne sont pour la plupart pas dupes des « insuffisances » de plateforme revendicative  et de calendrier de l’intersyndicale. Ils savent que la bataille, si elle devait être vraiment engagée dans les semaines qui viennent, sera dure. Ils voudraient qu’elle soit efficace. Les deux semaines qui viennent seront donc décisives.

S.J.

Citations du jour:

« Ceux qui veulent radicaliser le mouvement, appeler à la grève générale, veulent souvent rentrer dans une démarche politique, d’opposition globale avec le gouvernement » (F. Chérèque, J.D.D.)

« mais en fait y a jamais vraiment d’acquis sociaux, tout peut toujours être remis en cause par de nouvelles lois » (une collègue)

Voir aussi: