Sur le mouvement populaire contre la farce électorale (PCOI)

by

Spécial Iran (5)

Le mouvement de contestation qui a explosé dans la société iranienne est l’éruption de la colère et e la haine d’un peuple pour le régime islamique dans son ensemble. Ces luttes ont pris la forme d’une protestation contre la farce électorale et ses résultats plus ridicules encore, mais l’ont rapidement dépassé pour se transformer en offensive révolutionnaire contre la république islamique. Désormais, toutes les composantes de la société qui croyaient, pour quelque raison que ce soit, que le changement pouvait venir des élections, il est rapidement devenu clair que non seulement le gang the Khamenei-Ahmadinejad, mais le régime islamique dans son ensemble devait être pris pour cible.

Pour le régime, le show électoral, avec ses campagnes et ses débats télévisés entre les candidats, puis la manière stupéfiante dont les résultats ont été décidés et annoncés, a été comme se tirer une balle dans le pied. Pendant les « élections », les plus grands dirigeants du régime ont dévoilé le sinistre compte-rendu de 30 ans de crimes du système, de répression et de pillage. Puis, le régime islamique, de son propre aveu et face à des millions de personnes, à prononcer le verdict de sa propre condamnation, le verdict de son illégitimité. Les gagnants de cette « élection » ne sont pas Ahmadinejad ou Khamenei, ou n’importe quel autre gang de l’état, mais le mouvement révolutionnaire du peuple pour les renverser. Les gens ont voté avec leurs pieds pour en finir avec ce régime sinistre. Les oppresseurs du peuple ont mis au point une « manœuvre » pour démontrer leur pouvoir, mais en définitive, c’est le peuple qui montre le sien dans la rue. Aujourd’hui, l’absurdité et la futilité des réformes, du changement graduel d’un côté, et la légitimité de la révolution, de l’autre, gagnent du terrain, se renforcent dans la société. Les gens se préparent à la révolution.

Aujourd’hui, le mouvement révolutionnaire du peuple pour renverse le régime islamique, et le Parti communiste-ouvrier comme son porte-drapeau, ont gagné en crédibilité et ont renforcés leur position dans la société. Le PCOI accueille avec joie ces nouvelles et appelle le peuple révolutionnaire d’Iran à manifester dans les rues avec les slogans du Parti, annoncés quotidiennement sur New Channel TV, la « télévision de la révolution » [chaîne par satellite appartenant au PCOI, ndt]. Le parti appelle le peuple à descendre dans la rue pour revendiquer la liberté, l’égalité, avec le slogan « Nous ne voulons plus du régime islamique ».

Nous devons tout arrêter et transformer toutes les usines, toutes les facs, toutes les écoles, tous les quartiers en barricades de la révolution contre la République islamique. Nous devons enlever les voiles et abolir l’apartheid sexuel par la volonté du peuple. Nous devons imposer des réformes politiques au régime islamique par le pouvoir révolutionnaire du peuple. Nous devons appeler à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et ouvrir les portes des prisons. Nous devons approfondir les ruptures entre les meurtriers islamiques au pouvoir. Nous devons amener les forces de sécurité et les soldats du rang à la révolution populaire, paralyser les forces armées du régime et les mettre hors d’action. Nous devons amener une situation où le peuple peut descendre dans la rue par millions et envoyer la république islamique, avec ses exécutions, ses lapidations, sa pauvreté, son chômage et son hijab, aux poubelles de l’histoire.

Les conditions de la victoire révolutionnaire contre la république islamique sont dans l’unité et l’organisation, dans un leadership avisé et déterminé sur le mouvement révolutionnaire. Le PCOI est le parti pour cela. Nous appelons tous les révolutionnaires à s’organiser autour du drapeau du parti. Nous, le parti et le peuple, nous allons transformer la crise de la république islamique en une révolution contre ce régime détestable, en révolution pour la liberté et l’égalité.

A bas la république islamique ! Vive la république socialiste !

Parti communiste-ouvrier d’Iran

14 juin 2009

Voir aussi:

Étiquettes : ,

2 Réponses to “Sur le mouvement populaire contre la farce électorale (PCOI)”

  1. lucien Says:

    Declaración del Partido Comunista Obrero de Irán sobre la protesta popular que ha seguido a la farsa electoral:
    Las protestas que han asolado a la sociedad representan la erupción del odio y la cólera reprimida del pueblo contra todo el régimen islámico de Irán. Estos esfuerzos tuvieron lugar en la forma de una protesta contra la farsa electoral y sus aún más fraudulentos resultados, pero están transformándose rápidamente en una ofensiva revolucionaria del pueblo contra la república islámica. Ahora, incluso para esa parte de la sociedad que por alguna razón creía posible cambiar las cosas a través de las elecciones, está quedando cada vez más claro que no se trata sólo de señalar a la banda de Khamenei-Ahmadinejad, sino a todo el régimen islámico.

    Junto a las campañas, los debates de televisión entre candidatos y el modo tan retrógrado en que se decidieron y anunciaron los resultados, las elecciones han sido un disparo en el pie del régimen. Durante estas « elecciones » los líderes más altos del régimen dejaron al descubierto el oscuro record de 30 años a cargo de su sistema criminal, de saqueo y represión. En consecuencia, fué el propio régimen islámico el que determinó el veredicto de su propia ilegitimidad y condena delante de millones de personas. Los vencedores de estas « elecciones » no han sido Ahmadinejad o Khamenei, ni ninguna otra banda del estado, sino el movimiento revolucionario del pueblo para derribar el régimen. La gente está votando con sus pies para terminar con este régimen vil. Los represores del pueblo han establecido una « maniobra de poder », pero de hecho esto solo muestra el poder del pueblo en las calles. Hoy, la absurdidad y la futilidad de la reforma y el cambio gradual, por una parte, y la legitimidad de la revolución, la necesidad de la revolución y la deseabilidad de la revolución, por otra, está ganando terreno y fuerza en la sociedad. El pueblo está ensayando la revolución.

    Hoy el movimiento revolucionario del pueblo para derribar el régimen islámico, y el partido comunista de los trabajadores como su representante y estandarte, han ganado una posición mucho más favorable y válida en la sociedad. El WPI da la bienvenida a la situación y llama al pueblo revolucionario de Irán para que se manifieste en las calles en torno a los slogans y las políticas del Partido, anunciadas diariamente en New Channel TV, el « Canal de la Revolución ». El partido llama al pueblo a que tome las calles con sus demandas de libertad e igualdad, con el slogan « No queremos el régimen islámico ». Debemos parar el trabajo en todas partes y convertir cada fábrica, universidad, escuela y vencindario en una barricada de la revolución contra la república islámica. Debemos eliminar el velo y abolir el apartheid sexual con el poder del pueblo. Debemos imponer las libertades políticas sobre el régimen islámico con el poder revolucionario del pueblo. Debemos llamar a la inmediata liberación de todos los prisioneros políticos y abrir las puertas de las prisiones. Debemos ampliar las divisiones entre los matones islámicos en el poder. Debemos transformar el cuerpo de las fuerzas de seguridad en parte de la revolución popular, paralizando las fuerzas armadas del régimen y dejándolas fuera de combate. Debemos provocar una situación en la que el pueblo salga a las calles por millones y envíe a la república islámica, con sus ejecuciones, apedreamientos, pobreza, desempleo y velo, al basurero de la historia.

    La condición para la victoria de la revolución contra la república islámica es conseguir unidad de organización y un liderazgo inteligente y determinado sobre el movimiento revolucionario. El WPI es el partido para esta tarea. Llamamos al pueblo revolucionario para que se organice en torno a la insignia del partido. Nosotros, el partido del pueblo, convertiremos la revolución contra el detestable régimen en que está atrapada la república islámica en una revolución para la libertad y la igualdad.

    ¡Abajo la república islámica!
    ¡Larga vida a la república socialista!

    J’aime

  2. La situation en Iran après une semaine de mouvement de masse « La Bataille socialiste Says:

    […] Les déclarations du PCOI/WPI [1] , [2] & […]

    J’aime

Commentaires fermés


%d blogueurs aiment cette page :