Iglesias (1912-2005)

Ignacio Iglesias

(Pseudonyme en France: André Suárez )

Ignacio Iglesias est né en 1912 à Mieres (Asturies). Fils de mineur, entré très jeune dans la vie politique militante, il adhère d’abord au PCE, d’où il est vite expulsé pour “ déviation trotskiste ” et entre alors en relation avec Juan Andrade et Andreu Nin, intègrant la Gauche communiste et collaborant à Comunismo. Présent, en 1935, à l’acte de fondation du POUM, Iglesias sera, avec Wilebaldo Solano, un des animateurs de la JCI, son organisation de jeunesse. Il combat sur le front Nord, puis s’échappe en bateau pour Bayonne et regagne aussitôt Barcelone en janvier 1937. A la fin de la guerre il est hébergé par des camarades du PSOP. Arrêté et emprisonné à Montauban avec Solano, il est déporté en Allemagne. En désaccord avec les positions de la majorité du parti sur la nature du régime social de l’URSS — un sujet sur lequel le POUM restera proche des thèses trotskystes —, il le quitte en 1953 sans rejoindre d’autre groupe et restant en relations amicales avec ses camarades, vivant en France. Auteur de El proceso contra el POUM, un episodio de la Revolución española (pseud. A. Suárez, 1974) et Trotsky et la Révolution espagnole (1974).

TEXTES

et sur d’autres sites:

Voir aussi:

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :