Le Pape (1904-1980)

[Hippolyte dit] Paul Le Pape

 

Pseudonyme: Daniel Lévine.

 

Fils de ménagère, dessinateur, il adhère en 1920 aux Jeunesses communistes, s’oppose à la tactique « classe contre classe » en 1928-29 et prend contact avec le groupe trotskyste de La Vérité. En novembre 1930 il quitte la Ligue communiste et participe à la Gauche communiste de M. Collinet et A. Patri, devenant responsable (sous pseudo) de sa publication, tout en restant au PCF qu’il ne quitte qu’en 1934. Il se rend en Espagne en juillet 1936. Sympathisant du POUM, il collabore à La Batalla. Il collabore aussi au Réveil syndicaliste, organe du cercle syndicaliste Lutte de classes.

Condamné par contumace en décembre 1940 comme directeur-gérant du journal antifasciste Der Funke, il participe au réseau « de noyautage des administrations publiques » en zone nord et fait partie en 1944 d’un groupe de combat dans l’Oise.

Journaliste à France-Presse de 1946 à 1953 et militant syndical, il adhère au PSU lors de la guerre d’Algérie et le quitte en 1962.

 

Voir aussi:

Une Réponse to “Le Pape (1904-1980)”

  1. Manifeste du cercle syndicaliste Lutte de classes (1937) « La Bataille socialiste Says:

    […] où militaient notamment Michel Collinet, Gaston Davoust, Raymond Guilloré, Nicolas Lazarévitch, Paul Le Pape et Charles Ridel (Mercier-Vega), publiera de janvier 1938 à 1939 l’hebdomadaire Le Réveil […]

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :